Portrait :
Antoinette ROUSSEAU

DIRECTRICE DU DÉPARTEMENT BOUDOIR DE MADAME

En quelques mots

Une enfance en Asie, des études en Histoire de l’Art, ainsi que diverses expériences dans les métiers de la culture… c’est ainsi que très naturellement, une fois diplômée, j’ai choisi de me diriger vers les ventes aux enchères. J’ai intégré la maison MILLON auprès du département Mobilier et Objets d’Arts, qui était mon domaine de spécialité à l’Ecole du Louvre. Le MOA m’a formée sur le fonctionnement de ventes aux enchères aussi diverses que celles de tableaux et mobilier anciens, d’argenterie, d’archéologie ou de cynégétique ; ainsi que sur les expertises et les inventaires. 
En 2016 m’ont été confiées les ventes « Boudoir de Madame » et « Mon Chez Moi » alimentées par les experts régions MILLON dont l’activité s’est amplifiée, et avec qui j’ai pu découvrir une nouvelle facette du métier.

Les ventes « Mon Chez Moi » m’ont permis d’assouvir ma soif de diversité en termes d’objets d’arts, et le volet « Boudoir de Madame » de faire naitre en moi une véritable passion pour les pierres et les bijoux. 
Face au succès grandissant des ventes, et suite à des formations en gemmologie à l’ING, je suis à ce jour totalement dévouée au Boudoir de Madame, en collaboration avec le département Haute Joaillerie. 

Ses signes distinctifs
  • A un faible pour l’orfèvrerie XVIIIème
Sa spécialité en chiffres
  • 1,8 million d’euros adjugé par an
  • 8 à 10 ventes par an
  • 5.000 lots par an