Portrait :
Anne HARTMANN

DIRECTRICE DU DÉPARTEMENT HAUTE JOAILLERIE

En quelques mots

La mise en valeur des pierres précieuses, de prestigieux noms de joailliers, du patrimoine et plus généralement du savoir-faire français sont depuis devenus mon objectif.
 

Forte d’une formation juridique, mon souhait a toujours été d’embrasser une profession riche culturellement. C’est donc naturellement que je me suis tournée vers les ventes aux enchères.

Après de multiples expériences enrichissantes à l’étranger, mon envie de prendre part à l’émulation de l’historique marché parisien s’imposa. 
C’est alors que la Maison MILLON m’a donné l’opportunité dès 2015 de reprendre le département de la Joaillerie. La gemmologie et le bijou dans son ensemble ont alors été une révélation. La mise en valeur des pierres précieuses, de prestigieux noms de joailliers, du patrimoine et plus généralement du savoir-faire français sont depuis devenus mon objectif.


 

Ses signes distinctifs
  • Apprécie particulièrement les bijoux Van Cleef des années 70
  • Ecoute de la musique en travaillant
Sa spécialité en chiffres
  • 4 ventes cataloguées par an
  • 3.5 millions d’euros d’adjudication annuelle
  • Travaille en collaboration avec 3 experts