Rare diadème algérien d'époque Ottomane daté...

Lot 152
Aller au lot
20 000 - 30 000 EUR

Rare diadème algérien d'époque Ottomane daté...

Rare diadème algérien d'époque Ottomane daté 1122H (1710)
En argent repoussé, ciselé, décoré de vases fleuris, trophées militaires, volutes et rinceaux, sur trois registres séparés par une découpe laissant apparaitre le velours rouge ancien appuyé sur du cuir brun.
Le frontal porte un poinçon sur chaque côté, dans un espace triangulaire, l'un de forme ovale, entouré de pointillés inscrit "fejrah" en arabe, qui est celui de l'amine el seyyaghine, l'autre rond, avec des traces de pointillés, porte la date 1122 (1710). Petits accidents et usures.
Algérie 1710
H. :17,5cm

Rare exemple d'une parure frontale algérienne du tout début du XVIIIeme siècle, portant la date de 1710, correspondant à l'année ou le dey d'Alger, Baba Ali offrait à Louis XIV, une montre en or ciselé constellé de brillants.
A cette époque l'Algérie était toujours tributaire du sultan de Constantinople (Ahmed III)

de 5 cm à 12,5 cm.

Provenance :
Collection particulière française avant 1957, puis par descendance.

Références :
P.Eudel, "L'orfèvrerie algérienne et tunisienne" 1902, pp.35, 401, 420, 421.

A rare Algerian silver headpiece, dated 1122H (1710), Ottoman period.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue