Chine, Marque et époque Qianlong (1735-1796)

Lot 359
Aller au lot
40 000 - 50 000 EUR
Result with fees
Result : 55 000 EUR

Chine, Marque et époque Qianlong (1735-1796)

Coupe pour le thé, en laque de cinabre sculptée, finement décorée sur son pourtour de deux frises de ruyi souligant l'ouverture et le pied, et encadrant le poème Sanqing cha de l'empereur Qianlong, en caractères kaishu rouge en relief sur un fond noir orné d'un fin quadrillage. Le poème célèbre le thé Sanqing (Thé des Trois Puretés), créé par l'empereur à partir de trois ingrédients, la fleur de prunier, la main de Bouddha (citron digité) et le pignon de pin, la fin du poème portant la date du printemps de l'année Bingyin (1746) du règne de l'empereur Qianlong, ainsi que deux cachets, Qian et Long.
Sur la base, marque à six caractères zhuanshu: Da Qing Qianlong nian zhi.
H. 6 cm - D: 11,5 cm.

清乾隆 剔红三清茶诗杯
杯高:6 厘米
杯口直径: 11,5 厘米
估价: 40 000 / 50 000 欧元

C'est dans la 11e année de son règne (1746), sur le chemin du retour d'un voyage dans les Wutaishan, site sacré du bouddhisme, que
Qianlong inventa le Sanqing cha. Ayant fait étape dans la ville de Dingxing, par temps de neige, il créa le thé à partir d'ingrédients qu'il trouva sur place, faisant fondre la neige, symbole de pureté, pour le préparer. La même année, il écrivit ensuite le poème, que l'on trouve dans le 36e volume des recueils des poèmes de l'empereur. La première partie du poème explique comment préparer le thé à partir des trois ingrédients, la fleur de prunier, la main de Bouddha (citron digité) et le pignon de pin, considérés comme l'essence de la pureté, auxquels on associe, dans une cuisson parfaite, de l'eau obtenue en récupérant la neige qui tombe du ciel et n'a pas encore touché le sol, également symbole de pureté. La deuxième partie du poème décrit les sensations très subtiles ressenties lors de la dégustation du Sanqing cha ainsi préparé, savouré dans une coupe en porcelaine de Yue. Ainsi, le parfum doux comme la soie, l'eau vivante et pure, boisson créée par les dieux, qui peut conférer élégance et sagesse à l'image d'un grand lettré des Song du nord, Lin Fu, et permet d'atteindre un état d'élévation et de paix digne du Bouddha.
Chaque année, du 3e au 16e jour suivant le Nouvel An chinois, était célébrée une cérémonie du Sanqing cha, à laquelle était conviés tous les hauts fonctionnaires de la cour. Ce poème se rencontre également sur des coupes en porcelaine et en jade, toutes de la même forme, dans la mesure où elle fut conçue par l'empereur, d'après une coupe en porcelaine bleu-blanc de l'époque Jiajing (XVe siècle) conservée dans la Cité Interdire. C'est à sa demande que furent ajoutés les deux bandes de ruyi soulignant l'ouverture et le pied, chaque motif de ruyi contenant une fleur de prunier.

此杯呈圆形撇口,弧壁下敛,底承圈足。
通体髹漆,外壁在回纹锦地上作剔红雕刻,
口沿和近足处雕对如意云头纹一圈。外壁
雕乾隆御题咏三清茶五言诗,诗云:「梅
花色不妖,佛手香且洁。松实味芬腴,三品
殊清绝。烹以折脚铛,沃之承筐雪。火候
辨鱼蟹,鼎烟叠生灭。越瓯泼仙乳,璮庐适
禅悦。五蕴净大半,可悟不可说。馥馥兜
罗递,活活云浆澈。偓佺遗可餐,林逋赏
时别。懒举赵州案,颇笑玉川谲。寒宵听行
漏,古月看悬玦。软饱趁几余,敲吟兴无
竭」,后落「乾隆丙寅小春御题」年款,另
有篆书「乾」圆、「隆」方二朱文钤印各
一枚。杯底阴刻三行六字篆书「大清乾隆年
制」款。
原诗见《乾隆御制诗初集》卷三十六,题为
《三清茶》,诗题后加注:「以雪水沃梅
花、松实、佛手,啜之,名曰三清。」即表
明三清茶是由梅花、佛手和松实三味组成,
以干净雪水烹之。相传康熙皇帝经常饮用三
清茶,乾隆时期沿袭这一习惯。自乾隆八年
起,在位期间共举办四十三次三清茶宴,因
固定在重华宫举办因此又名重华宫茶宴。
三清茶宴于每年正月初二至初十间择日举
行,参加者多为词臣,大学士、九卿及内廷
翰林。因梅花、松实、佛手此三清含义是为
官要像梅花那样品格芳洁,像佛手那样清正
无邪,像松树那样不畏风霜。乾隆皇帝经
常赏赐重臣三清茶杯,以表达对臣卿的勉励
和希望。
此诗作于丙寅年,即乾隆十一年(1746年)
,他秋巡五台山回程途中于定兴遇雪,便命
人收集雪花,于毡帐中烹煮三清茶时所题。
乾隆帝自幼爱饮茶,在十几岁时学会了焚竹
烧水,烹茗泡茶的方法,从诗中也可以看出
乾隆对茶事的了解。扬之水在《两宋茶事之
三清茶与三清茶瓯》(81 页)中详细解释了
这首诗文的含义:
“首先他阐述了选此三种原料的理由:腊
梅,娇艳而不妖冶;佛手,芬芳并且高洁;
松子,味美而丰腴。此三者,品格清雅超
俗。随后,他略带炫耀的展示自己对茶事
的了解:茶器,折脚铛;用水,雪水;候
汤;细辨鱼眼与蟹目;茶得如仙乳;品茶
用越瓷。
诗的后半首是写对茶的享用及感受。茶女香
香暖暖丝绸般光滑的玉手献上仙酒般清澈甘
美的茶汤。修行的人品三清茶可以享受禅定
般的快感,五蕴之苦可去大半;可以像偓佺
(古代传说中食松子而长寿的仙人)那样长
寿,可以成为像林逋(宋代以高洁著称的隐
士)般的高洁之士,可以成为超过卢仝的茶
人,甚至可以成为超过赵州古佛从谂禅师的
觉悟者。”
乾隆皇帝对茶的偏爱不但使他茶道技艺精
绝,也体现在他对茶具制作的严苛要求,甚
至亲自设计、指点、督造宫中匠人。根据乾
隆十一年《清宫记事档》记载,诗作完成
后,乾隆即命人将诗文加入宫中器物中,他
亲自点选嘉窑青花白地人物撇口盅作为三清
茶诗杯的模型,并加入如意云纹修饰。首先
有唐英负责烧制瓷作茶盅,台北国立故宫博
物院所藏的青花或矾红三清茶诗纹盖杯即为
佐证。(参阅《清康雍干名瓷特展》,国立
故宫博物院,台北,1986年,编号142),
另有中国国家博物馆所藏的青白玉刻花诗文
盖碗也有同样器型和诗文纹饰。
本件拍品为三清诗茶诗杯的髹漆剔红作品。
剔红,又称雕红漆,红雕漆,是中国漆器工
艺的一种。此技法成熟于宋元时期,发展于
明清两代剔红做法是先将金银锡木等材质
作胎,在胎骨上层层髹涂红漆,少则八九十
层,多则一二百层,待积累至相当厚度,
在底漆半干时,描绘画稿,再“剔”掉部
分红漆,形成图案。本品造型优雅大方,
髹漆润厚丰富,漆质优良,雕刻精细,品相
完美,是中国雕漆艺术发展至乾隆时期的鼎
盛之作。天津市立美术馆有类似藏品,著录
于《中国漆器全集》卷6(1993年,图版
211)。
此件拍品为Gérard Levy (1934-2016)先生
古董画廊旧藏。Levy先生是当代法国知名的
亚洲艺术鉴赏行家,前法国总统希拉克先生
和许多欧洲亚洲古董藏家都是Gérard Levy
古董店的常客。

Pièces de comparaison: une paire de coupes similaires est conservée au Tianjin Municipal Art Museum, Tianjin, reproduite dans le Zhongguo qiqi quanji, vol. 6, Fuzhou, 1993, pl. 211 ; une autre paire se trouve dans l’Avery Brundage collection, publiée par Clarence F. Shangraw, 'Chinese Lacquers in the Asian Art Museum of San Francisco', Orientations, April 1986, pl. 41; et un bol au Victoria and Albert Museum, Londres, reproduit dans Sir Harry M, Garner, Chinese Lacquer, London, 1979, pl. 93. D’autres exemples de ce type de coupe sont passés en vente chez Sotheby’s Hong Kong, le 1er mai 2001, lot 678, et le 9 oct. 2007, lot 1644; ainsi que chez Poly Auction Hong Kong, le 6 octobre 2016.
Par ailleurs, dans des matériaux diff érents, une coupe en porcelaine est passée chez Sotheby’s Paris, le 23 juin 2016, lot no. 96 (a); une coupe en jade avec couvercle est conservée au musée national de Pékin (b), une autre en jade est passée en vente chez Poly Auction, Beijing, le 23 nov. 2014 (c).

相似收藏 :
在天津巿立美术馆有一组类似诗杯,参阅 " 中国
漆器全集 "卷6(1993年,图版211)。另一组
则在Avery Brundage收藏中,参阅由Clarence
F. Shangraw发表于’Chinese Lacquers in
the Asian Art Museum of San Francisco’
(Orientations, 1986年四月,图版41), 在
伦敦维多利亚和阿尔伯特博物馆也有一个相
似的藏品(b),参阅Harry M. Garner爵士著
作,’Chinese Lacquer’(伦敦,1979年,图版
93)。其它类似藏品也在香港于2001年五月一
日, 拍品678号及2007年十月九日, 拍品1644号
皆经由苏富比拍卖(a)。同款诗杯才刚于2016年
十月六日,由保利香港拍卖。
另外以不同材质制作的诗杯,在2016年六月23
日巴黎苏富比卖出诗瓷杯,参照拍品96号(a);在
中国国家博物馆内藏有玉刻花诗文盖碗(b),另
一玉碗则在2014年十一月23日由北京保利拍
卖(c)。
 
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue