André QUELLIER (1925 - 2010) Paté d'anguille... - Lot 161 - Millon

Lot 161
Got to lot
Estimation :
200 - 300 EUR
Result without fees
Result : 180EUR
André QUELLIER (1925 - 2010) Paté d'anguille... - Lot 161 - Millon
André QUELLIER (1925 - 2010)
Paté d'anguille
Huile sur panneau
55 x 38 cm
Signé en bas à droite Quellier
Titré au dos

Même beauté, tant soit exquise,
Rassasie et soule à la fin.
Il me faut d’un et d’autre pain ;
Diversité c’est ma devise.
Cette maîtresse un tantet bise
Rit à mes yeux; pourquoi cela ?
C’est qu’elle est neuve ; et celle-là
Qui depuis longtemps m'est acquise
Blanche qu’elle est, en nulle guise
Ne me cause d’émotion.
Son cœur dit oui; le mien dit non ;
D’où vient ? En voici la raison,
Diversité c’est ma devise.
Je l'ai jà dit d'autre façon
Car il est bon que l’on déguise
Suivant la loi de ce dicton,
Diversité c'est ma devise.
Ce fut celle aussi d'un mari
De qui la femme était fort belle.
Il se trouva bientôt guéri
De l'amour qu'il avait pour elle.
L'hymen, et la possession
Eteignirent sa passion.
Un sien valet avait pour femme
Un petit bec assez mignon:
Le maître étant bon compagnon,
Eut bientôt empaumé la dame.
Cela ne plut pas au valet,
Qui les ayant pris sur le fait,
Vendiqua son bien de couchette,
A sa moitié chanta goguette,
L'appela tout net et tout franc…
Bien sot de faire un bruit si grand
Pour une chose si commune;
Dieu nous gard de plus grand' fortune.
Il fit à son maître un sermon.
Monsieur, dit-il, chacun la sienne
Ce n'est pas trop; Dieu et raison
Vous recommandent cette antienne.
Direz-vous, je suis sans chrétienne ?
Vous en avez à la maison
Une qui vaut cent fois la mienne.
Ne prenez donc pas tant de peine:
C'est pour ma femme trop d'honneur;
Il ne lui faut si gros monsieur.
Tenons-nous chacun à la notre;
N'allez point à l'eau chez un autre,
Ayant plein puits de ces douceurs;
Je m'en rapporte aux connaisseurs:
Si Dieu m'avait fait tant de grâce,
Qu'ainsi
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue