BIBLIOPHILIA - LIVRES & MANUSCRITS DU XVe SIÈCLE À NOS JOURS - Bibliothèque ésotérique de Raphaël Pachiaudi (suite) et à divers
le 5 octobre 2022 à 13h30

Livres anciens
FLAUBERT (Gustave).

FLAUBERT (Gustave).
FLAUBERT (Gustave).
FLAUBERT (Gustave).
FLAUBERT (Gustave).
FLAUBERT (Gustave).
FLAUBERT (Gustave).
FLAUBERT (Gustave).
FLAUBERT (Gustave).
FLAUBERT (Gustave).
FLAUBERT (Gustave).

Estimation : 2 500 € - 3 500 €

Descriptif

FLAUBERT (Gustave).

Salammbô. Paris, Michel Lévy frères, 1863. In-8 de (2) ff., 474 pp., (1) f. Demi-chagrin bordeaux, dos à nerfs orné (reliure de l'époque).
Édition originale, qui fut, selon Baudelaire, épuisée en deux jours.
Flaubert s'attelle à la rédaction de ce roman peu après la fin du procès de Madame Bovary, et en situe l'action à Carthage trois siècles avant Jésus-Christ, bien loin donc de la Normandie du milieu du XIXe siècle. Qqs infimes frottés au dos, bords des plats légt insolés. Qqs petites rousseurs. Ex-libris Jean Guillou, Le Havre.
Bon exemplaire de premier tirage dans sa reliure d'époque enrichi d'un E.A.S. de l'auteur à son ""vieil ami Boivin Champeaux"" et d'une L.A.S., Paris, sd, à un ami, 1 p. in-8 sur papier bleu (""Je serai bien heureux de te voir ! Viens dimanche (demain) vers 2h. Tu me feras grand plaisir. Quand à passer notre soirée quelque part il m'est impossible de sortir, ayant la figure endommagée par un clou(?) […]"".). Louis BOIVIN-CHAMPEAUX (1823-1899), magistrat, auteur de diverses notices historiques notamment sur la Révolution de 1789 dans le département de l’Eure. (Vicaire, III, 724.)
On y joint également :
- un poème manuscrit signé de Louise COLET, poétesse et amante de Flaubert, avec envoi autographe ""A Arsène Houssaye, le jour de son mariage"", (c. 1860?) 2 pp. in-8
- une L.A.S. de LAMARTINE, slnd, à son cher Mornand et 2 bons à payer signés de Lamartine pour M. Jules Vidal.
Comme dans l'ensemble de son œuvre, Flaubert consacra une somme considérable de recherches en vue de la rédaction de Salammbô. Si l'œuvre est immédiatement décriée par les historiens et spécialistes pour ses imprécisions, les lectures, voyages et travaux de recherches de Flaubert lui permirent de dévoiler avec le plus de justesse possible sa vision d'un Orient exotique, sensuel et violent. Dès 1857, après le procès retentissant de Madame Bovary, Flaubert entame ses recherches sur Carthage : il écrit à Félicien de Saulcy, archéologue français ; il multiplie les lectures des textes de Polybe, Appien, Pline, Xénophon, Plutarque, et Hippocrate et effectue deux visites au Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale le 16 mars 1857 et le 15 mars 1860 pour consulter ""les terres cuites assyriennes"" puis les monnaies anciennes ainsi que les terres cuites antiques. Enfin et surtout, il se rend du 12 avril au 5 juin 1858 en Tunisie, pour s'imprégner charnellement des lieux du roman ; il en revient épuisé et bousculé. Il reprend alors l'intégralité de son texte, qu'il terminera à bout de forces, le 24 avril 1862. Voir l'excellent article à ce sujet de Florence Codine et Julien Olivier ""Flaubert, Salammbô et le Cabinet des Médailles"", 2017 : https://antiquitebnf.hypotheses.org/761.

Frais à la charge des acheteurs (par lot en sus de l'adjudication) selon dégressivité suivante :
- La tranche inférieure à 1 500 € : 27,5 % HT
- 25 % HT soit 30 % TTC * de 1 501 € à 500 000 €
- 20,83 % HT soit 25% TTC * de 500 001 € à 1 500 000 €
- 16,66 % HT soit 20% TTC * au delà de 1 500 001 €

* Taux de TVA en vigueur :
5,5% pour les livres
20% pour les autographes

L'expert