TABLEAUX ORIENTALISTES
le 5 juillet 2022 à 14h00

Livres et documents orientalistes
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)

Les Kasbahs de l'Atlas. Dessins et peintures rehaussées de métaux édités sous la direction de Lucien Vogel, chez Jules Meynial, 30, boulevard Haussmann à Paris.

Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)
Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)

Estimation 20 000 € - 30 000 €

Déposez une offre
d’achat après-vente

Descriptif

Jacques MAJORELLE (Nancy 1886 - 1962)

Les Kasbahs de l'Atlas. Dessins et peintures rehaussées de métaux édités sous la direction de Lucien Vogel, chez Jules Meynial, 30, boulevard Haussmann à Paris.

Achevé le 15 octobre 1930 à 520 exemplaires dont vingt hors commerce numérotés de I à XX.
Portfolio comprenant trente planches en quadrichromie rehaussées d’or et d’argent sur carton, dont 21 en quadrichromie et 9 en offset, et le texte d'introduction en papier "Auvergne à la main", avec reliure en tissus "Flammannam" brodé par MM. Paul Rodier & Cie.
Emboîtage en parchemin vert de l'éditeur, par la Maison Felix.
L’album est précédé d’une lettre-préface du maréchal Lyautey et d’un article de Pierre Mac Orlan. Une carte sur feuille d'argent et d'or, reproduite en double page au début et à la fin de l'introduction, retrace les différents itinéraires empruntés par l'artiste lors de ses incursions à travers le Maroc, de 1919 à 1930. (Rare, le plus souvent cette carte a disparu du fait de l'oxydation de la poudre l'argent).
Chaque planche offre la reproduction luxueuse des vues préférées de l'artiste, et sélectionnée par lui : sites, personnages ou villages de l'Atlas...
Notre ouvrage est le numéro IX des vingt exemplaires hors commerce; il a été imprimé pour Monsieur Godde. C'est la Maison Godde et Chevassu qui réalisa le tirage des planches. Le tirage typographique est l'oeuvre de l'imprimerie Studium.
Trés bel état de conservation.
Planches: Haut. 28, Larg. 37 cm.
Emboitage : Haut. 40, Larg. 30, Prof. 7 cm.

Fils de l’ébéniste Louis Majorelle, Jacques baigne, dès son enfance, dans le monde artistique et reçoit une première formation à l’École des beaux-arts de Nancy en section Architecture et Décoration. Dès 1903, Jacques Majorelle s’émancipe et part à Paris où il suit les cours de l'atelier Schommer et Royer à l'Académie Julian.
Il complète sa passion par des voyages en Espagne, en Italie et en 1910, il découvre l’Égypte, ce qui constitue le début de sa passion pour l’Afrique. En 1917, il s’installe à Marrakech et donne l’année suivante une première exposition dans le hall de l’hôtel Excelsior à Casablanca.
En 1919, il fait sa première expédition dans le sud du pays et publie à son retour, Carnet de route d’un peintre dans l’Atlas et l’Anti-Atlas, journal relatant son périple. C'est entre 1928 et 1929 qu'il réalise la majeure partie de ses vues de l'Atlas que l'on retrouve dans cette rare et luxueuse édition de 1930.

Provenance :

"Jacques Majorelle, par ses goûts et sa façon de vivre, est devenu lui-même une production naturelle de cet Atlas vainqueur. Ce n'est plus lui qui a découvert l'au-delà de ces hautes montagnes, mais c'est plutôt l'Atlas qui a découvert son peintre et qui, pour cette raison, ne compte plus avec l'homme". Pierre Mac Orlan.

Expositions / bibliographie :

Bibliographie :
- Félix Marcilhac, "Jacques Majorelle", Paris, 1995, reproduit pp. 112-153.
- Nancy, Musée des Beaux-Arts, Paris, Institut du Monde Arabe, "Jacques Majorelle-Rétrospective", Paris, 1999-2000, reproduit pp. 128-129.

L'expert