Manuscrits, Arts d'Orient et de l'Inde - 15 Juin et 16 Juin
le 15 juin 2022 à 14h30

Manuscrits
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).

Kitâb Âdâb al-Murîdîn - Livre de conduite pour les aspirants soufis. Calligraphié par Ahmad b. al-Suhrawardî Au Mois du Dhul hijja en l’an 717H. (=1317) Probablement Bagdad, Art ilkhanide.

Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).
Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).

Vente terminée

Estimation 150 000 € - 200 000 €

Adjugé à 152 000 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Abu’l-Najib 'Abd-al-Qaher b. Abdallah al-Suhrawardî (m.1168).

Kitâb Âdâb al-Murîdîn - Livre de conduite pour les aspirants soufis. Calligraphié par Ahmad b. al-Suhrawardî Au Mois du Dhul hijja en l’an 717H. (=1317) Probablement Bagdad, Art ilkhanide.

ERRATA :
346 PAGES
175 FEUILLETS
Manuscrit arabe sur papier ivoire, 326 pages, calligraphié en beau et régulier "naskh" sur 9 lignes par page, dans des filets d'encadrement en or et bleu. Le titre figure sur la première page, en "rayhan" à l'or cerné de noir sur un cartouche enluminé à fond d'arabesques spiralées et fleuronnées de couleur verte, bordures d'encadrement décorées de guirlandes avec des marges intérieures décorées de rinceaux fleuronnés, et les marges extérieures animées d'arabesques et fleurons teintés de rouge. Ce frontispice est suivi d'une double page aux marges enluminées et polychromes, à décor d'arabesques fleuronnées de nouveau, avec deux vignettes dans le texte. Le corps de l'ouvrage est divisé en chapitres "fasl", notés à l'or. Le texte s'achève par le colophon qui mentionne le nom du calligraphe et sa date de réalisation, sur une double page
dont l'enluminure a probablement été réalisée plus tard, à la fin du XIVe siècle.
Très belle reliure en maroquin brun, à décor richement estampé, incrusté d'un cartouche central animé d'oeillets, et d'arabesques spiralées fleuries. Cette reliure, probablement italienne de la fin du XVIIIe, a été appliqué au manuscrit lors de sa restauration au début du XIXe siècle semble-t-il.
Etat : Manuscrit complet, restauré avec pages remargées, et quelques inversions à compter de la p. 333. Quelques galeries.

Colophon :
- Min tasānif ash-sheikh al-imâm al-‘allâmat al-'ārif al-rabbāny sheikh shuyūkh al-islām qutub al-‘anām ḥujjat allāh ‘alā al-khaliq Abû'l al-Najîb al-Suhrawardî qadas allâh ruwhu al-'aziza
- D’après les classifications du Sheikh, l’Imam, le savant, le marqueur de la vie
religieuse, le Sheikh de Sheikhs de l’islam, l’argument de Dieu sur la création, Abu'l al-Najib al-Suhrawardî, que Dieu sanctifie sa chère âme

Provenance :

L'auteur
Abû al-Najîb Abd al-Qâdir Suhrawardi est un maître soufi persan né en 1097 à Sohrevard, et mort en 1168. Il est le 1er des trois mystiques à porter ce patronyme, et qui ensemble, créent l'ordre soufi qui portera leur nom, la confrérie soufie Sohrawardyya. Il fut le disciple de Ahmad Ghazali. Comme lui, il étudia à la Nizamiyya de Bagdad et, après un intervalle, fonda un couvent sur la rive ouest du Tigre. Sa carrière ultérieure d'enseignant a été perturbée par la politique instable de son temps. Il était évidemment versé dans les "hadith", en plus d'être un enseignant soufi remarquable et un conseiller spirituel. Son ouvrage principal est le traité que nous présentons ici, "Âdhâb al-Murîdîn".

Le texte
A l'attention des jeunes disciples, ce texte établit les règles du bon comportement du "sufi" qui par son comportement se rapproche du divin. Avec le 'Awârif al-ma'ârif écrit par son neveu, Shihâb al-dîn Abû Ḥafs 'Umar al-Suhrawardî (m. 1234), il s'agit des premiers textes qui établissent une méthode spirituelle et une réflexion sur le soufisme, à la différence des textes précédents qui n'étaient que compilations. Ce texte connaîtra une diffusion très importante dans l’ensemble du monde islamique.


Le calligraphe
Issu de la lignée de l'auteur, Ahmad Ibn al-Suhrawardi al-Bakri (1256-1340) est souvent appelé "shaykhzada" (fils du cheikh). Selon Qutubeddin Yazdi dans son "Risale-i", Qutbiyye Sohravaerdi était le sixième élève du grand mètre calligraphe Yaqut al-Musta'simi (m.1298).
En réalité, c'est en passant par le village de Shehrizur que al-Musta'simi rencontra Sohravardi, c'est pourquoi on le dit élève de Yaqut. (C.Huart, Les calligraphes et les Miniaturistes de l'Orient Musulman, Paris, 1908, pp.89-90).
Sohravardi fut illustre dans le tracé de grands calligraphies, notamment djeli, et il est considéré comme l'un des calligraphes le plus renommés de l'ère ilkhanide. Il copia 33 Corans, dont celui en 30 volumes, copié à Bagdad entre 1302 et 1308 (dispersé Téhéran, N. Mus. ; Istanbul, Topkapı Pal. Lib. ; Dublin, Chester Beatty Lib. ; New York, Met.). On lui attribue le plus beau manuscrit du Coran produit pour les Ilkhanides, réalisé pour Uljaytu entre 1306 et 1313 et légué à son mausolée à Sultaniyya (dispersé, Leipzig, Karl-Marx-U. ; Istanbul, Topkapı Pal. Lib. ; Copenhague, Kon. Bib.). En dehors de ces manuscrits exceptionnels, commandités par les plus grands et conservés dans de précieuses bibliothèques ce qui les a préservés, peu de ses œuvres ont survécu.

Si notre manuscrit ne figure pas au rang des corans royaux, l'extrême rareté des oeuvres authentiques de la main de Ahmad ibn al-Suhrawardi lui confère une grande valeur.

Expositions / bibliographie :

Références :
- Une copie de ce texte, bien plus tardive, est conservée à la National Library of Israel, (ref. 990034144030205171).
- Pour une étude de ce texte, voir Kitab Adab al-Muridin by ibn Abd Alla Suhraverdi, M.Wilson, Jerusalem, Magness Press, 1978.
- Pour une étude approfondie du style de Ahmad b. al-Suhrawardî, voir la thèse largement illustrée de Nourane Ben Azzouna, Aux origines du classicisme, Calligraphes et bibliophiles
au temps des dynasties mongoles (Les Ilkhanides et les Djalayirides, 656-814 / 1258-1411), Brill, 2018.

Information important concernant le retrait de vos achats :
MILLON assurera la gratuité du stockage pendant 45 jours après la vente. Passé ce délai, des frais de stockage et de transfert de nos locaux vers notre garde-meuble au 116 bd Louis Armand - 93330 Neuilly sur Marne, vous seront facturés à raison de :
- 10 € HT / Lot / semaine révolue pour un volume supérieur à 1 M3
- 7 € HT / Lot / semaine révolue pour un volume inférieur à 1 M3
- 5 € HT / Lot / semaine révolue pour un stockage « tenant dans le creux de la main »

Ces frais ne concernent pas les lots déposés au magasinage de l'Hôtel Drouot dont le coût dépend de l'Hôtel Drouot lui-même.

Rappel important : Concernant les ventes dites « des aubaines » réalisées dans notre garde-meuble, la gratuité n’excèdera pas 15 jours.

***********************

Pour toute demande de transfert par navette spéciale (Une fois par semaine au minimum) de lots achetés entre nos locaux parisiens ou vers/de notre garde-meuble, le bordereau initial sera majoré de :
- 15 € HT par lot de petit gabarit et ne surpassant pas 5 pièces.
- 40 € HT par bordereau n’excédant pas 5 achats et jusqu’à 1 M3.
Si les lots transférés ne sont pas réclamés au-delà de 7 jours après leur enregistrement dans nos locaux parisiens, ils seront renvoyés vers notre garde-meuble sans possibilité de remboursement et les délais de gratuités reprendront à compter de la vente.
Les meubles sont exclus des lots dits « transférables par navette » mais pourront faire l’objet de devis de livraison.





Pick up of your lots:
Millon gives you 45 days free storage after the sale. After this period, storage and transfer fees from our offices to our warehouse at 116 bd Louis Armand - 93330 Neuilly sur Marne, will be charged as it follows:
10 € pre-tax per lot and per week completed for storage superior to 1 M3
7 € pre-tax per lot and per week completed for storage less than 1 M3
5 € pre-tax per lot and per week completed for storage that "fit in the palm of your hand"
These fees do not apply to lots deposited at Drouot’s warehouse, where the cost depends on the Hôtel Drouot itself.
Important reminder: Concerning the sales known as "bargains" carried out in our furniture storehouse, the free storage will not exceed 15 days.
******************************************************
For any special shuttle transfer request of your lots (once a week at least) between our Parisian offices or to/from our storage, the initial invoice will be increased as follows:
- 15 € pre-tax per small lot and not exceeding 5 pieces.
- 40 € pre-tax per maximum per invoice not exceeding 5 purchases and up to 1 M3.
If the transferred lots are not claimed beyond 7 days after their registration in our Parisian offices, they will be sent back to our warehouse without any possibility of reimbursement and the free storage period will start again counting from the sale date.
Furniture is not included in the "shuttle transferable" lots but may be subject to a delivery quote.