COLLECTIONS & SUCCESSIONS
le 12 avril 2022 à 14h00

Sculptures - Bronzes - Terre - Plâtre - Bois - Ivoire
Charles CORDIER (1827-1905)

Charles CORDIER (1827-1905)
Charles CORDIER (1827-1905)
Charles CORDIER (1827-1905)
Charles CORDIER (1827-1905)
Charles CORDIER (1827-1905)
Charles CORDIER (1827-1905)

Vente terminée

Estimation : 12 000 € - 15 000 €

Adjugé à 12 000 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Charles CORDIER (1827-1905)

Buste de Saïd Abdallah de la tribu de Mayac, Royaume de Darfour
Bronze à patine brun vert nuancée sur un socle en onyx
H : 62 cm
Signé au dos C Cordier

L’exposition du buste de Saïd Abdallah au Salon de 1848, date de l’abolition de l’esclavage, fit sensation et fut vivement remarquée par la critique. L’époque était à la découverte du monde et attiré par les portraits exotiques. L’Etat français achète une version, la Reine Victoria également. Le buste se mua rapidement en porte-étendard ethno-humaniste. Cordier écrira dans ses mémoires : Mon genre avait l’actualité d’un sujet nouveau, la révolte contre l’esclavage, l’anthropologie à sa naissance.
Cette création déterminera tout l’œuvre de l’artiste qui reste essentiellement connu pour ses œuvres ethnographiques qu’il agrémentera plus tard de marbres colorés, d’émaux, d’argent.

Bibliographie
Laure de Margerie (sous la direction de), Charles Cordier l’autre et l’ailleurs, Édition de la Martinière, 2004, pages 18, 29, 46, 206, 207
A. Le Normand-Rompain, A. Roquebert, J. Durand-Révillon, D. Serena, La sculpture ethnographique, R.M.N 1994.
F. Sabatier-Uncher, Le Salon de 1851, Paris, 1851, p. 80.