Art Russe cataloguée automne 2021
le 27 novembre 2021 à 11h00

Objet d'Art Russe
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur

Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur
Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur

Vente terminée

Estimation : 4 000 € - 6 000 €

Adjugé à 15 000 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Rare et belle icône de l’Exaltation de la Croix du Seigneur

commandée par Grigori Feodorovich Zotov en souvenir de la Grâce du tsar Nicolas Ier de Russie.
Tempera sur fond d’or.
Russie, Région de l’Oural, probablement par l’École de Nevyansk, circa 1842-1843.
Figurant en partie basse le Sacrifice d’Abraham et Jacob bénissant ses fils. En partie haute, l’Exaltation de la Croix du Seigneur flanquée de Saint Nicolas à gauche et de Sainte Alexandra à droite, les saints patrons du couple impérial, Nicolas Pavlovich Romanov (1796-1855) et Alexandra Feodorovna (1798-1860).
L’icône est légendée en partie basse dans un cartouche mentionnant en russe : “Cette scène de la vie quotidienne d’un jour du mois de mars de cette année a été peinte par le peintre d’icônes Bogatirov sur commande de Grigori Fiodor Zotov, le 15 mars 1843 en mémoire d’un événement majeur ayant eu lieu le 14 septembre 1842, à savoir, la démonstration de la bienveillance impériale de sa Majesté l’Empereur Nicolas Pavlovich envers le sieur Grigori Zotov, auquel il offrit la liberté de vivre et mourir dans sa ville de Köxholm, en Finlande - en souvenir éternel de sa générosité magnanime avec nos pieux remerciements et ceux des générations futures.”
Le dos gainé de velours noir. Un manque dans la partie gauche et restaurations.
H. 33 x L. 27,5 cm.

Provenance
- Commande de Grigori Fiodorovich Zotov (né en 1775).
- Collection particulière.

Historique
Grigori Fiodorovich Zotov (né en 1775), originaire de l’Oural, est issu d’une famille de serfs artisans. Il eut une brillante carrière en tant que dirigeant des usines métallurgiques de la région de Tcheliabinsk. Son talent de gestionnaire et sa contribution considérable au développement de l'industrie minière et de l’artisanat du métal au tournant des XVIIIe et XIX siècles lui ont permis de se libérer du servage pour lui et ses descendants. En 1824, lors de son tour de l’Oural, le tsar Alexandre Ier a été impressionné par la prospérité des manufactures locales et a demandé à rencontrer leur responsable. Suite à cette entrevue, l’Empereur décrivit Zotov comme un homme très doué et un innovateur dans son domaine. Mais derrière ce succès, Zotov est aussi connu pour avoir été un directeur très dur, même brutal qui imposa des conditions de travail à ses employés presque insupportables, ce qui conduisit à de nombreux soulèvements et grèves dans ses usines. Dans les années 1830 un procès eut lieu, suite auquel Zotov, grâce à ses anciens mérites, échappa de justesse à la condamnation à mort et, par la grâce de Nicolas Ier, fut exilé dans la ville de Köxholm, en Finlande. En souvenir de ce jugement salvateur, il commanda cette superbe icône.

L'expert