BIBLIOTHEQUE J-J S.
le 15 juin 2021 à 14h00

Livres anciens
NICOLAS DE LYRE.

NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.
NICOLAS DE LYRE.

Vente terminée

Estimation : 2 500 € - 3 000 €

Adjugé à 3 200 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

NICOLAS DE LYRE.

Postilla super Psalterium et Cantica Canticorum. S.l.n.d. [Lyon, Mathieu Huss], [au colophon] : 17 juillet 1493. In-folio, veau brun estampé à froid sur ais, décor compartimenté dessiné au triple filet et orné de fers animaliers, différent sur chaque plat, restes de fermoirs en cuivre ciselé, renforts sur les coupes, dos à quatre gros nerfs (Reliure de l'époque).

HC, 10383. — Goff, N126. — GW, M26607.
RARISSIME EDITION INCUNABLE LYONNAISE de la Postille de Nicolas de Lyre, moine franciscain du XIVe siècle réputé pour ses commentaires des Saintes Écritures.
Sortie des presses de Mathieu Huss (ou Husz selon Claudin), imprimeur-libraire actif à Lyon entre 1482 et 1500, connu pour ses magnifiques incunables illustrés, elle est imprimée en caractères gothiques de deux corps différents : l'un pour le texte des Psaumes et du Cantique, l'autre pour les commentaires de l'auteur qui entourent le texte.
On ne recense dans les institutions qu'une quinzaine d'exemplaires seulement de cet incunable, dont deux en France (Lyon et Roanne).
Exemplaire rubriqué et réglé.
TRES INTERESSANTE RELIURE ESTAMPEE DE L'EPOQUE, PORTANT, PARMI UN SEME DE GROS FERS ANIMALIERS, LES ARMES DE VIENNE EN DAUPHINE.
Ex-libris manuscrit de l'époque au dernier feuillet, sous le colophon. Petit cachet à l'encre violette (chiffre couronné), répété, et inscription à la plume Double sur le feuillet a2.
Manque le titre. Petites taches d'encre traversant le papier dans la marge intérieure des feuillets x4 à y3, angles du dernier feuillet restauré de papier japon. Reliure grossièrement restaurée. Les anciennes gardes de vélin employées en doublure ont été décollées des contreplats, conservées et remplacées par des gardes modernes.

L'expert