GRANDS DECORS - Siècles Classiques
le 11 juin 2021

SIECLES CLASSIQUES

Vente terminée

Estimation 18 000 € - 20 000 €

Adjugé à 30 800 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Nous avons pensé qu’on nous serait gré d’avoir rassemblé [..] cette multitude de peuples que l’immensité des mers tient séparés de nous, de manière que, sans sortir de son appartement, et portant la vue autour de lui, un homme studieux […] se croira en présence des personnages, comparera le texte avec la peinture, s’attachera aux différences de formes , à celles des costumes, appréciera l’adresse des uns, le goût des autres, suivra les détails du narré […] dans tout l’éclat de la fraîcheur et de l’assortiment des nuances.

Les Sauvages de la Mer du Pacifique, Paysage indien ou Voyages du Capitaine Cook
Joseph Dufour & Cie à Mâcon en 1804-1805 composés d’après les dessins de Jean-Gabriel Charvet (1750-1829)
Papier peint panoramique imprimé à la planche en couleurs marouflé sur toile et monté sur châssis
Ensemble de huit pièces réunissant les vingt lés de la série, composant des tableaux dans des cadres en trompe l’œil.
H : 230 cm. Longueur 30, 42, 170, 180, et 230 cm. Deux panneaux réunis sur un même châssis de 470 cm de long.
Accidents et manques

Provenance :
Murs du salon de réception de la demeure seigneuriale provençale, La Blanque, datant de 1776.

Le panorama Les Sauvages de la Mer du Pacifique fut présenté à l’Exposition des produits de l’industrie française de 1806. Le livret explicatif, servant de plaquette publicitaire, que Dufour fit imprimer à Mâcon par Moiroux, nous renseigne sur sa date d’achèvement (1804-1805) et nous donne le détail des sujets représentés ainsi que les peuplades représentées. Il précise également le titre complet de l’ensemble « Les sauvages de la mer pacifique, tableau pour décoration en papier peint. Composé sur les découvertes faites par les capitaines Cook, de la Pérouse et autres voyageurs, formant un paysage en nuancé, exécuté sur vingt lés ou largeurs de papier de vingt pouces, sur quatre-vingt-dix de hauteur ».
Ces représentations idéalisées de l’Homme et de la Nature issues des récits de voyages vers le Pacifique présente ainsi une suite de scènes exotiques et romantiques, et constituent une vue paradisiaque de la Nouvelle-Calédonie plutôt qu’un témoignage historique, bien que certains faits réels, telle la mort de Cook en arrière-plan ou les représentations de rois et de leurs épouses de ces contrées éloignées, peuvent être répertoriés.

Les papiers peints panoramiques sont une création spécifiquement française. Outre Arthur er Robert, Jacquemart et Bénard dans la région parisienne, La région de Macon nous a donné Dufour qui venu de Paris est devenu Dufour & Leroy, la région de l’Alsace, la fabrique de Rixheim près de Mulhouse où la famille Zuber continue une tradition centenaire.

Déjà au XVIIIème siècle, l’idée de grands décor muraux reproduisant des compositions de maîtres puis les tapisseries peintes sur toile comme les réalisait Lacroix de Marseille n’ont pas été étrangères à cette conception ornementale. Vinrent ensuite les panoramas, les tableaux circulaires orientés de telle sorte que le spectateur voit l’horizon dont il serait environné. De là les règles de grammaire décorative des fabricants de papier peint panoramiques, avec les premiers plans fait de rochers, plantes ou personnages à grande échelle destinés à reculer les paysages, les monuments, les échappées de mers, ces éléments servant également à fragmenter la tenture en panneaux. Les lés assemblés forment ainsi des tableaux qui permettent d’adapter la décoration aux dimensions des intérieurs.

Peu de pièces sont restées intactes dans notre patrimoine et elles sont généralement plus nombreuses dans le Midi de la France. La jeune république américaine au début du XIXème siècle rechercha ses décors et nombre d’entre eux sont conservés dans des musées américains. Des exemplaires des Sauvages de la Mer du Pacifique sont répertoriés au musée de Philadelphie aux Etats-Unis, à la National Gallery of Australia, au Musée des Arts Décoratifs à Paris.


Bibliographie
Nancy McClelland, Historic Wallpapers : From their Inception to the Introduction of Machinery, 1924
Les Chefs-d’œuvre du papier peint, Tableaux – Tentures de Dufour & Leroy, Introduction par Henri Clouzot, Librairie des Arts Décoratifs
Décors de l'imaginaire, Panoramiques-Papiers Peints 1790-1865, Exposition 18 septembre 1990 - 20 janvier 1991, Paris musée des Arts Décoratifs, p.308-309.
Josef Dufour (1757 - 1827) Créateur de Papiers peints panoramiques, Macon Musée des Ursulines, Mai-juin 1982.
La Gazette de l'Hôtel Drouot, 8 décembre 1989, p. 25.
La Gazette de l'Hôtel Drouot, Paris, 1991, p. 27.
Collectif, Revue de l'Agenais, bulletin de l'académie des sciences, lettres et arts d'Agen, Académie des sciences, lettres et arts d'Agen, 1995, p. 51, ill. p. 52.