GRANDS DECORS - Siècles Classiques
le 11 juin 2021

Tableaux - Dessins - Icones

Vente terminée

Estimation : 15 000 € - 20 000 €

Adjugé à 15 000 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Jean Baptiste PILLEMENT (Lyon 1728 – 1808)
Chinoiserie, figure de jeune fille se promenant au milieu d’un végétation luxuriante
Pêcheur transportant ses paniers remplis de la prise du jour
Paire de toiles
242 x 90 cm

Provenance :
Ancienne collection de madame C.
Chez G. Guédel, Paris, acquis le 8 octobre 1999 par les propriétaires actuels.

Exposition :
Pour le Pêcheur ; La pêche à la ligne, décorations dans le goût chinois, Paris, Galerie Cailleux, juin 1928, n°29 (Jean Baptiste Pillement).

Bibliographie :
Maria Gordon Smith, The Influence of Jean Pillement on French and English Decorative Arts, Part one, Artibus et historiae, an art anthology, Vienne, 2000, p.180 – 181, reproduits ;
Maria Gordon Smith, Pillement, Cracovie, 2006, p.56 – 57, n°32 et 34, reproduits.

Jean Baptiste Pillement s’illustre dans les décors de chinoiserie dès le début de sa carrière, lors de son séjour à Londres entre 1754 et 1763. La mode des chinoiseries en Europe, introduite en France par Antoine Watteau puis par Boucher influence grandement son œuvre.
En 1755, Pillement publie son premier livre de modèles A new book of Chinese Ornaments, dont suivront de nombreux autres, au grand succès et encore utilisés aujourd’hui. Pillement peint alors des chinoiseries et reçoit de plus en plus de commandes.
En 1755 Pillement rencontre le célèbre acteur shakespearien David Garrick, l’une des personnalités les plus célèbres d’alors en Angleterre, et patron des arts. Celui-ci achète et fait rénover la Fuller House à Hampton on the Thames près de Londres. Pillement décore en 1757 leur Grande Salle et une grande partie de la propriété. On conserve aujourd’hui un groupe de six grandes chinoiseries dans des collections privées - dont de nombreux éléments tendent à prouver que ce sont celles commandées en 1757 par Garrick.
Nos deux tableaux apparaissent en 1759 dans les gravures de Pillement faites par P. C. Canot Allégorie des Douze Mois de l’Année et Scènes chinoises, et peuvent être considéré comme ayant été créés et fait partie de la collection de Garrick mais il n’en existe pas de preuves aujourd’hui suffisamment concrètes.
Notre figure de jeune fille se promenant au milieu d’un végétation luxuriante a été gravée par P.C. Canot en 1759 pour les Allégories des Douze mois de l’année de Pillement, dont elle représente le mois de Septembre. Notre Pêcheur transportant ses paniers remplis de la prise du jour a été gravée en 1758 par P. C. Canot pour la série de Pillement Livre de Chinois