HISTOIRE NATURELLE
le 22 juin 2021 à 14h00

Taxidermie
RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE

RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE
RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE
RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE
RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE
RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE
RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE
RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE
RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE

Vente terminée

Estimation 14 000 € - 16 000 €

Adjugé à 14 000 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

RARE PAIRE DE GRANDS CABINETS D'HISTOIRE NATURELLE DU XVIIIème SIÈCLE

En carton gouaché à l'imitation du bois et de la marqueterie de paille. Décor néoclassique d'arcatures, losanges, cercles et grecques en filets de papier blanc. Décor en fort relief pour les poignets, roses et inscriptions en façade.
Sous le couvercle en partie haute, deux grands casiers vitrés et un compartiment secret gouachés roses, jaunes et oranges. Les deux grands casiers sont cloisonnés.
En façade, derrière un panneau amovible, huit tiroirs à tirettes en anneaux. Le tout garni de boites rondes et ovales en carton à la couleur et d'une grande quantité de spécimens : coquillages, minéraux, squelette de taupe, crabes, petits fossiles, coquille Saint Jacques, sables etc...
Hauteur : 42 cm, Longueur : 68,5 cm, profondeur : 44 cm.
Petits manques et accidents, quelques restaurations. Très bon état général.
FRANCE, entre 1790 et 1802.

Historique
Au verso des deux panneaux amovibles, des frontispices losangiques manuscrits rédigés par le curé Daniel relatent l'histoire de la fabrication de ces deux cabinets.
Ces "tablettes d'histoire naturelle" ont été réalisées entre 1790 et 1802 par le curé de la paroisse de St. Martin Longueau passionné d'histoire naturelle aidé par deux de ses élèves : François Firmin compagnon de Beaumont sur Oise et Pierre Louis Leullier de Beauvais.