Souvenirs historiques Juin 2021
le 12 juin 2021 à 02h00

Objet d'Art Russe
Rare canne de compagnonnage en bois foncé,

Rare canne de compagnonnage en bois foncé,
Rare canne de compagnonnage en bois foncé,
Rare canne de compagnonnage en bois foncé,
Rare canne de compagnonnage en bois foncé,
Rare canne de compagnonnage en bois foncé,
Rare canne de compagnonnage en bois foncé,

Vente terminée

Estimation 300 € - 500 €

Adjugé à 1 510 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

Rare canne de compagnonnage en bois foncé,

la férule en métal argenté gravée de la date 1903 et d’un décor relatif au compagnonnage, le pommeau taillé à facettes et surmonté d’une médaille figurant les attributs du corps de métier de maréchal-ferrant et le nom du propriétaire, le manche enroulé d’une corde noire se terminant par deux imposants pompons. Légères usures.
Avec son diplôme d’honneur des compagnons maréchaux-ferrants du Devoir, souvenir du Tour-de-France, décerné à Joseph-Charles Védrine dit « Lyonnais Cœur-Loyal », natif de Lyon, reçu à Marseille pour la Saint-Éloi d’été 1903 qui a terminé son Tour-de-France avec honneur, fait à Marseille le 3 avril 1910. Encadré.
Travail français, circa 1903.
H. 131 cm.

Historique
Les cannes de compagnonnages ont fait leur apparition en France au XVIIIe siècle en même temps qu’une véritable chevalerie itinérante d’artisans. Ces cannes ont ensuite connu leur apogée à l'époque de Napoléon III, puis de M. Thiers, de M. Mac Mahon et de Sadi Carnot, survivant à l’abolition des corporations du 2 mars 1791. Au début du XVIIIe siècle, ces cannes sont encore de longs bâtons rappelant le bourdon de pèlerin dont ces bâtons tiennent leur origine. C’est principalement au Second Empire, la grande époque du compagnonnage, que ces cannes ont connu un succès florissant. Ces cannes sont aujourd'hui de véritables témoignages de l’artisanat d’avant l’ère industrielle, dont il reste peu d’exemples.