Souvenirs historiques Juin 2022
le 11 juin 2022 à 11h00

Livres anciens
RARE OUVRAGE PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DE NAPOLÉON À SAINTE-HÉLÈNE AVEC DÉDICACES AUTOGRAPHES DE LADY HOLLAND À L’EMPEREUR

RARE OUVRAGE PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DE NAPOLÉON À SAINTE-HÉLÈNE AVEC DÉDICACES AUTOGRAPHES DE LADY HOLLAND À L’EMPEREUR
RARE OUVRAGE PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DE NAPOLÉON À SAINTE-HÉLÈNE AVEC DÉDICACES AUTOGRAPHES DE LADY HOLLAND À L’EMPEREUR
RARE OUVRAGE PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DE NAPOLÉON À SAINTE-HÉLÈNE AVEC DÉDICACES AUTOGRAPHES DE LADY HOLLAND À L’EMPEREUR
RARE OUVRAGE PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DE NAPOLÉON À SAINTE-HÉLÈNE AVEC DÉDICACES AUTOGRAPHES DE LADY HOLLAND À L’EMPEREUR
RARE OUVRAGE PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DE NAPOLÉON À SAINTE-HÉLÈNE AVEC DÉDICACES AUTOGRAPHES DE LADY HOLLAND À L’EMPEREUR
RARE OUVRAGE PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DE NAPOLÉON À SAINTE-HÉLÈNE AVEC DÉDICACES AUTOGRAPHES DE LADY HOLLAND À L’EMPEREUR

Vente terminée

Estimation : 3 000 € - 5 000 €

Adjugé à 3 600 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

RARE OUVRAGE PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DE NAPOLÉON À SAINTE-HÉLÈNE AVEC DÉDICACES AUTOGRAPHES DE LADY HOLLAND À L’EMPEREUR

« L’Art de vérifier les Dates ou faits historiques des chartes, des chroniques, et autres anciens monuments depuis la naissance de Notre Seigneur », par M. de Saint-Allais François Clément (1714-1793), chez Valade imprimeur du Roi, 1819. Tome 17, 506 pages, format in-8 (21 x 13 cm), reliure en veau brun avec restes de décor à l’or sur le dos orné, tranches marbrées. Usures mais état convenable.
Sur la page de titre, les cachets à l’encre de la Bibliothèque de Sainte-Hélène aux armes impériales et de la Bibliothèque du Couvent des Capucins au Mans ; deux pages auparavant un ex-libris de collection “Capuccin Conv. Cenoman” (cachet à l’encre).
Contient deux pages avec dédicaces autographes de Lady Holland destinées à Napoléon : « Napoleon / from E. V. HOLLAND » (en page d’ouverture et répétée sur la page 1).

Provenance
À la mort de Napoléon, des inventaires avaient été dressés et l’on s’efforça d’exécuter le plus fidèlement possible ses intentions. La vente aux enchères des objets restants à Longwood se fit, sur place, en neuf jours, l’année suivante de son décès, du 1er avril au 3 juin 1822. Les livres de la bibliothèque de l’Empereur vendus à Sainte-Hélène furent ceux laissés par H. Lowe à Longwood et qui appartenaient au Gouvernement Anglais. La bibliothèque de Sainte-Hélène sera constituée de deux parties principales : – Les volumes emportés de France qui, issus de Trianon et éventuellement d’autres fonds impériaux, peuvent porter le cachet « Cabinet de S. M. l’Empereur et Roi » avec les armes impériales : étant considérés comme la propriété de Napoléon, ils feront partie de la succession ; – Les 1226 ouvrages brochés ou cartonnés qui seront envoyés d’Angleterre de 1816 à 1821 et qui, n’étant pas considérés par les Anglais comme propriété de Napoléon, seront vendus à Londres chez Sotheby’s le 23 juillet 1823. De ces deux catégories de livres, les uns [ceux provenant de Paris] furent marqués d’un cachet, timbre humide, informe et illisible, les autres [ceux venant de Londres] d’une empreinte à la cire où l’on distinguait vaguement les armes impériales (A. Guillois). Notre exemplaire, qui porte un cachet humide aux armes impériales, proviendrait de la vente faite à Longwood.

Historique
Cet ouvrage est l’un des symboles de la bibliothèque de l’Empereur à Sainte-Hélène. Il porte sur deux pages la dédicace de Lady Holland destinée à l’Empereur (« E.V. » faisant référence à son prénom et nom de jeune fille : Elizabeth Vassall). Alors que son mari multiplie les actions politiques, Lady Holland s’efforce de rendre la vie des exilés de Longwood plus agréable en leur envoyant des objets utiles à leur confort et des caisses de livres. La précipitation de Napoléon à ouvrir les caisses de livres, dispersant les ouvrages sur le plancher, constitue une image célèbre de la légende hélénienne. En guise de remerciement, Napoléon placera un mot autographe avril 1821, « L’Empereur Napoléon à lady Holland, témoignage de satisfaction et d’estime » dans une tabatière en or que les généraux Bertrand et Montholon, viendront lui remettre solennellement en tenue de cérémonie au mois d’août suivant.

L'expert