Souvenirs historiques Juin 2022
le 11 juin 2022 à 11h00

Tableaux - Dessins - Icones
François GÉRARD dit Baron Gérard (Rome, 1770-Paris, 1837), atelier de

François GÉRARD dit Baron Gérard (Rome, 1770-Paris, 1837), atelier de
François GÉRARD dit Baron Gérard (Rome, 1770-Paris, 1837), atelier de

Vente terminée

Estimation 400 € - 600 €

Adjugé à 2 800 €

Vous avez un objet similaire ?

Nos experts estiment
vos objets gratuitement chez vous ou en ligne

Descriptif

François GÉRARD dit Baron Gérard (Rome, 1770-Paris, 1837), atelier de

L’impératrice Marie-Louise et le Roi de Rome.
Madame de Montesquiou et le Roi de Rome.
Paire d’huiles sur toiles marouflées sur carton.
Circa 1812.
H. 13,3 x L. 10,5 cm (chacune).

Historique
Ces deux esquisses préparatoires inédites évoquant le Roi de Rome à sa naissance, à travers deux mises en scène similaires mais non moins abouties, représentent pour la première l’héritier de l’Empire dans les bras de l’impératrice Marie-Louise ; la seconde le montre avec sa nourrice et gouvernante, Mme de Montesquiou, que le Prince appellera plus tard de manière affectueuse « Maman Quiou ».
À la naissance du Roi de Rome en 1811, les peintres rivaliseront pour glorifier l’image de l’héritier tant attendu par Napoléon. Dans la continuité des portraits dynastiques, Gérard choisira une représentation tout à fait conventionnelle du portrait de l’enfant avec sa mère dans un riche intérieur ; il s’agit ici de deux projets qui s’apparentent aux ricordi que l’artiste avait l’habitude de conserver pour mémoire. Il semble que ces deux esquisses n’aient pas vu le jour, Gérard ayant préféré de représenter le Roi de Rome avec sa jeune mère debout devant le berceau (Château de Versailles, inv. MV 4703, 1812). On remarquera cependant les mêmes décors, dans les tons vert, rouge et or, probablement la chambre du prince au palais des Tuileries, d’où l’on aperçoit dans l’ouverture d’un rideau relevé les jardins, Marie-Louise étant revêtue d’une robe d’apparat blanche.

L'expert