ART CONTEMPORAIN
le 4 avril 2012

ART CONTEMPORAIN POST WAR
Yves KLEIN (1928-1962)

Jets d'eau et de feu, 1959

Yves KLEIN (1928-1962)
Yves KLEIN (1928-1962)

Estimation : 55 000 € - 65 000 €

Descriptif

Yves KLEIN (1928-1962)

Jets d'eau et de feu, 1959

Yves KLEIN (1928-1962)
Jets d'eau et de feu, 1959
Gouache et aquarelle sur papier signé, daté et titré en bas à droite, contresigné, daté et situé en bas à gauche
24 x 31 cm

Provenance :
Succession d'Ernst Brücher, fondateur de la maison d'édition DuMont

Nous remercions les archives Yves Klein pour l'ensemble des informations communiquées

Fontaine de feu (Fire Fountain, 1961) est le point culminant d'un projet que l'artiste n'eut jamais l'occasion de terminer durant sa vie. Lors d'une conférence à la Sorbonne en 1959, Klein parla du projet de sa vie, « une place publique d'une pièce d'eau sur laquelle danseraient des jets de feu au lieu de jets d'eau ». Selon l'artiste, cette idée lui vint après avoir visité les fontaines et les bassins des jardins de style français du XVIIIe du Palais Royal de La Granja de San Ildefonso, ancienne résidence d'été de la monarchie espagnole à proximité de Madrid. Il s'imaginait remplaçant, à la surface des eaux paisibles de ces étangs, les élégants jets d'eau par des jets de feu éclatants, créant ainsi des sculptures de feu sur l'eau3. Il existe une série d'esquisses suggérant que Klein était déjà intéressé par la création d'une sculpture de feu en 1958-59 et l'un des premiers « brevets d'invention » que présenta l'artiste fait référence à des « jets mêlant l'eau et le feu dans un étang ». Lors de sa rétrospective exposée au Museum Haus Lange de Krefeld en 1961, un an avant sa mort, Klein connut le succès en réalisant une partie de son projet : un « mur de feu » fut érigé avec une cinquantaine de becs Bunsen alignés sur la pelouse située devant la villa de Mies van der Rohe alors qu'à proximité, une seule flamme très vive (ou « fontaine de feu ») jaillissait du sol.
(texte sur la Fontaine de feu du Guggenheim de Bilbao