Tlatilco (culture)

Tlatilco (culture)

La culture Tlatilco est une civilisation qui a prospérée dans Vallée du Mexique entre 1250 av. J-C et 800 av. J-C. L'avènement de la culture de Tlatilco se caractérise par une large diffusion des conventions artistiques pour les poteries et les céramiques connues sous le nom de « Premier Horizon », la plus ancienne période archéologique de Mésoamérique. L'influence olmèque est indubitable, de nombreuses découvertes ont mis en évidence que des objets de style olmèque ont été "omniprésents" ce qui laisse à penser qu'une véritable colonie ou une garnison militaire originaire du pays olmèque avait été implantée à Tlatilco.


Plus précisément, la culture de Tlatilco est définie par la présence de céramiques à la fois rituelles et utilitaires, de figurines animales et humaines rendues d'une manière un peu stylisée, de masques d'argile et autres objets rituels exotiques, des sépultures élaborées avec des offrandes funéraires et les célèbres figurines olmèques à "face de bébé" ou les hommes costumés en style « pilli ».
Il semble que l'iconographie dérivée de l’art olmèque va évoluer vers un changement qui se reflète dans les idées et les pratiques religieuses, il y a un changement radical dans le style de la céramique: les figurines d'hommes en costume sont remplacés par des femmes nues, notamment des figurines liées apparemment à la fertilité, en céramique modelées avec “pastillages” (petits ajouts en terre cuite en forme de pastilles pour enrichir une coiffe par exemple) et des traces de couleurs.
Les figurines les plus connues sont les « Pretty Lady » une danseuse quasi- nue debout, aux bras courts portant jupette coiffure élaborée qualifiée de “jolie dame”. Il existe aussi des figurines de femmes enceintes ou portant un enfant. Certaines représentations montrent des personnages bossus, bicéphales et les célèbres statues callipyges aux jambes disproportionnées. Mais la figurine Tlatilco se distingue aussi par de grandes statuettes de personnages casqués, des vases zoomorphes (chien, canard, tatou...) ou anthropomorphes, des sifflets et des sceaux cylindriques.

Qu'elles soient inspirées par des formes naturelles (végétales, animales ou humaines) ou par un degré d'abstraction avancé, les œuvres de la culture de Tlatilco surprennent par la plénitude et la diversité de leurs formes, résultat d'une sensibilité plastique très évoluée. Dans cette riche production artistique, la réalité visuelle a été modifiée par la main de l'artiste jusqu'à se transformer souvent en un dessin abstrait. Mais quel que soit le sujet de l'artiste - un crabe, un chien, une citrouille tenue par trois perroquets, un guerrier, un porteur d'eau ou un joueur de balle - ces sujets formels étaient résolus de manière à ne pas interférer avec l'aspect fonctionnel du récipient sur lequel ils étaient représentés.