Suzanne LALIQUE

Suzanne LALIQUE

Née en 1892, Suzanne Lalique est la fille de René Lalique et d’Alice Ledru. Elle collabore avec son père dès les années 1910 en dessinant des boîtes à poudre, bonbonnières et autres objets décoratifs. Parallèlement à sa participation aux verreries familiales, Suzanne Lalique exerce son talent à la création de motifs de papier-peint, d’imprimés pour étoffes ou des décors pour la Manufacture de Sèvre (de 1914 à 1930).

En 1917, elle épouse Paul Burty Haviland, un photographe américain, descendant de porcelainiers. Ce mariage celle le destin des deux familles autant que de leurs entreprises, qui à compter de cette union enrichiront la production de l'une et de l'autre. C’est ainsi que Suzanne Lalique sera décoratrice pour la Manufacture Haviland tandis que son mari mettra ses talents de photographe au service de la maison Lalique. En 1921, son père l’associe à la création du décor qui lui est commandé pour le Salon du paquebot Paris, et plus tard, en 1928, à la décoration de la voiture-salon du Côte-d’Azur Pullmann Express.

Après la crise de 1929, qui ruine son époux, Suzanne Lalique s’éloigne de la verrerie de son père pour se consacrer davantage à la porcelaine Haviland de Limoges. En 1937, elle est nommée chef-décoratrice de la Comédie Française et se consacrera dès lors aux décors et costumes de théâtre jusqu’à la fin de sa carrière dans les années 1970. Durant ces presque trente années, Suzanne Lalique réorganisera les ateliers de décors et de costumes – en encourageant plus de collaboration et de synergie entre-eux notamment - imposant sa touche personnelle sur quelque quatre-vingts pièces.
Celle que certains appellèrent toute sa vie ""Mademoiselle Lalique" fût également une peintre de talent, avec une préférence marquée pour des natures mortes très personnelles qui feront l’objet de plusieurs expositions qui recevront un très bon accueil de la critique.

Suzanne Lalique décède en 1989.