Paul Elie DUBOIS

Paul Elie DUBOIS

Paul-Élie Dubois fait son apprentissage à l’Académie
Julian puis à l’École des Beaux-Arts de Paris, il débute
au Salon en 1909. Après la guerre, il obtient le prix Thirion
qui lui permet de voyager en Italie, Espagne, Tunisie et
Maroc. Il obtient ensuite une bourse pour la Villa Abd-El-Tif
où il séjourne jusqu’en 1922. Il obtient alors une médaille
d'or au Salon pour la toile Femmes arabes au cimetière
d'El-Kettar et passe alors en hors-concours. Le Grand Prix
artistique de l’Algérie lui est décerné en 1927. En 1928, le
gouverneur général de l’Algérie Pierre Bordes, organise une
mission scientifique d’exploration du Hoggar à laquelle
il participe. Sa mission consiste à rapporter des toiles
peintes qui auront la valeur de documents, et qu’il faut
faire vite et « vrai ». Accommodant sa vision, il entre dans
la compréhension de plus en plus passionnée de ce pays,
des Touareg et de leur vie. Au Salon des Tuileries en 1930,
il obtient un triomphe et présente près de 400 œuvres
qui suscitent l’intérêt de la critique et l’enthousiasme du
public. La distinction «d’Ambassadeur du Hoggar » lui est
décernée

Un trésor se cache peut-être chez vous...