Pablo PICASSO

Pablo PICASSO

Pablo Picasso, de son vrai nom Pablo Ruiz Picasso , est né le 25 octobre 1881 à Malaga, et décédé le 8 avril 1972 à Mougins. Soutenu par son père professeur de dessin, il étudia à l’école des Beaux arts, puis à l’Académie royale San Fernando de Madrid.

En 1904, il emménage définitivement en France, où il rencontre sa première épouse Fernande Olivier dans l’atelier le Bateau-Lavoir à Montmartre. A Paris, il rencontre beaucoup de grands noms du monde de l’art dont Henri Matisse et Braque, Picasso et ce dernier seront des figures importantes du mouvement cubiste.
Les premières œuvres de Pablo Picasso sont catégorisées selon différentes majeures de couleurs, représentant chacune une époque précise de sa peinture. De 1901 à 1904, il entre dans la période Bleue, il utilise des tons froids à dominance bleue, représentant souvent des personnages souffrants avec des fonds dépouillés.

Après une courte durée de transition s’intéressant à El Greco, il commence une nouvelle période de 1905 à 1906 caractérisée par la Couleur Rose appelée période Rose. Il conserve les mêmes thématiques de la période Bleue en produisant un rendu beaucoup plus doux.
De 1906 à 1908, Pablo Picasso s’intéresse à l’art Primitif ibérique africain en reprenant les formes épurées et géométriques des masques africains. Il s’inspire aussi de Paul Cézanne, précurseur du cubisme par ses paysages géométrisés. Il liera ces deux éléments pour réaliser les demoiselles d’Avignon 1907. Ces inspirations ont marqué une véritable révolution dans l’oeuvre de l’artiste mais tout aussi bien dans l’histoire de l’art.

Durant toute sa vie il explore différentes techniques et se renouvelle au fil de ses nombreuses rencontres. A partir de 1908, Pablo Picasso développe une nouvelle manière de peindre en décomposant les formes et multipliant les points de vue sur une même œuvre.
De 1908 à 1912, Pablo Picasso se concentre sur la forme avec le cubisme analytique. Puis, il épure de plus en plus les formes développées de ce style pour laisser place à de nouvelles couleurs, d’où aboutira le cubisme synthétique de 1912 à 1919. Il réalise également des collages afin d’estomper cette catégorisation entre peinture et sculpture. Vers 1925 il change de direction dans son art en se rapprochant du surréalisme.

En 1936, il s’engage avec les républicains espagnols pour lutter contre Franco. Après la libération, il adhère au parti communiste et retourne vivre dans le sud de la France, où il entretient de nombreuses relations avec des artistes dont Jean Cocteau.

Ses oeuvres dépeignent la cruauté de la guerre, notamment par l’une de ses oeuvres les plus célèbres, Guernica. Jusqu’à la fin de sa vie, il explore les diverses manières de peindre en révisant de célèbres tableaux comme les ménines de Velasquez en 1957.