Nicolas CHAPUY

Nicolas CHAPUY

Nicolas-Marie-Joseph Chapuy (né en 1790 à Paris ; † 23 juin 1858 là-bas) est un officier français, architecte, peintre d'architecture de vedute, dessinateur et lithographe.

Chapuy a été formé à l'École polytechnique de Paris et a ensuite servi comme officier dans le corps des ingénieurs de la marine. Plus tard, il a travaillé comme architecte dans la fonction publique française et a connu un grand succès dans l'évaluation de l'état et la restauration des monuments médiévaux. Cependant, il fut licencié et mis à la retraite dès 1817 en raison de son engagement en faveur du bonapartisme.

Chapuy a d'abord travaillé en tant qu'artiste indépendant et a dessiné des reproductions d'importants symboles architecturaux qu'il a utilisées comme modèles de lithographie et pour constituer des ensembles destinés au marché des amateurs d'art. À partir de 1823, Chapuy réalisa, en collaboration avec l'historien de l'antiquité et auteur Théodore de Jolimont, un vaste ouvrage d'histoire de l'art sur les Cathédrales françaises, dont il réalisa les illustrations.

Dans les années qui suivirent, Chapuy parcourut la France et releva par le dessin les monuments naturels et architecturaux les plus remarquables des différentes régions. En 1824, il visita Amiens, en 1826 Reims, en 1827 Bourges et séjourna en Alsace, deux ans plus tard, il parcourut la Provence et la Bourgogne, ainsi que le sud-ouest de la France et les villes de Poitiers, Bordeaux, Albi et Agen. De ses voyages, Chapuy rapportait toujours des descriptions détaillées d'objets, des croquis et des dessins. De plus, il réalisa à cette époque un grand nombre de vedute et de paysages romantiques.

Au milieu des années 1830, Chapuy connaît un certain succès dans ses activités et obtient la reconnaissance de tous les éditeurs concernés. Il commence également à étendre ses activités artistiques à d'autres pays européens. A l'époque, il travaillait en étroite collaboration avec la maison d'édition parisienne Veith & Hauser, qui utilisait souvent des illustrations et des lithographies de sa main pour des publications artistiques. Pour cet éditeur, il voyagea en Suisse en 1838 et visita la Lombardie ainsi que Milan et le lac de Côme. L'année suivante, Chapuy parcourt la Rhénanie et en 1841, il séjourne à Marseille avant de visiter la Ligurie, Pise, Florence et Venise. En 1842, Chapuy peint en Espagne.