Jean-Antoine CONSTANTIN dit(e) Constantin d’Aix

Jean-Antoine CONSTANTIN dit(e) Constantin d’Aix

Jean-Antoine Constantin (1756-1844) est un peintre français.

Né dans les environs de la Loubière, à Marseille, Jean-Antoine Constantin a étudié à l'Académie de peinture de Marseille sous la tutelle de Jean-Joseph Kappeler, David de Marseille et Jean-Baptiste Giry. Bien que né et élevé à Marseille, il a passé toute sa vie professionnelle de peintre à Aix-en-Provence.

Au lendemain de son diplôme, il commence à travailler dans l'industrie de la poterie à Moustiers-Sainte-Marie, puis vit à Rome pendant six ans sous le patronage de Perron, un Aixois passionné d'art. Plus tard, il retourne à Aix pour y travailler comme peintre. Il s'adonne surtout à la peinture de paysages, avec pour inspirations Digne-les-Bains, Fontaine de Vaucluse, ou Marseille.

En 1786, il succède à Claude Arnulphy et devient le troisième directeur de l'école de dessin d'Aix, poste qu'il occupera jusqu'à la Révolution française. En 1807, il s'installe à Digne pour y travailler comme professeur de dessin pendant six ans. Il revient à Aix en 1813, avec le soutien financier de François Marius Granet, qui lui verse une allocation de 150 francs. En janvier 1844, à 88 ans, il meurt pauvre.

Jean-Antoine Constantin est considéré comme l'un des ancêtres de la peinture provençale. François Marius Granet, Auguste de Forbin, Louis Mathurin Clérian, Émile Loubon sont quelques-uns des peintres postérieurs qui se sont inspirés de ses tableaux.