Jan ASSELYN

Jan ASSELYN

Jan Asselijn est un peintre néerlandais de l'âge d'or.

Asselijn est né à Dieppe d'une famille huguenote française sous le nom de Jean Asselin. Il a reçu l'enseignement d'Esaias van de Velde (1587-1630), et s'est particulièrement distingué dans la peinture de paysages et d'animaux, bien que ses œuvres historiques et ses représentations de bataille soient également admirées.

Il a voyagé en France et en Italie, et a modelé son style sur Bamboccio (Pieter van Laer), également membre des Bentvueghels.

Il semble s'être lié d'amitié avec Rembrandt. Dans la gravure que Rembrandt a réalisée de lui, Asselijn apparaît debout devant un chevalet. Ses mains ne sont pas représentées. Frédéric de Moucheron, un autre paysagiste italianisant, fut son élève.

Il est l'un des premiers peintres néerlandais à avoir introduit une manière fraîche et claire de peindre les paysages dans le style de Claude Lorraine, et son exemple a été rapidement suivi par d'autres artistes. Les tableaux d'Asselijn étaient très appréciés à Amsterdam, et plusieurs d'entre eux se trouvent dans les musées de cette ville. Vingt-quatre, peints en Italie, ont été gravés.

L'un de ses tableaux, Le cygne menacé, qui représente un cygne défendant agressivement son nid, est devenu un symbole de la résistance nationale néerlandaise, bien que l'on ignore si Asselijn en avait l'intention. Il a notamment été interprété comme une représentation de Johan de Witt. Plusieurs inscriptions ont été ajoutées par les propriétaires ultérieurs du tableau, notamment " Hollande " sur l'un des œufs et " Ennemi de l'État " à côté du chien qui menace le nid. Il est considéré comme l'œuvre la plus célèbre d'Asselijn et fut la première acquisition du Rijksmuseum.

Jan Asselijn meurt en 1652.