Horia DAMIAN

Horia DAMIAN

Né à Bucarest en 1922, et décédé en 2012 à Paris, Horia Damian est un peintre et sculpteur roumain. Formé à l’Ecole d’Architecture de Bucarest, sa première exposition personnelle a lieu dès 1942. Il s’installe ensuite à Paris, où il travaille avec André Lhote, Fernand Léger, et Auguste Herbin. Au début de sa carrière, son œuvre est fortement influencée par Piet Mondrian. Dans les années 1960, il se rapproche du Tachisme, et exécute des tableaux à base de pétrole sur du polyester ; ses œuvres deviennent de plus en plus géométriques. A partir des années 1970, il se consacre aux installations monumentales et sculpturales colorées, d’abord géométriques, puis en créant des formes plus organiques. Il construit des œuvres monumentales notamment pour le musée Guggenheim à New York, et pour des municipalités et des acteurs privés. Sont connues aujourd’hui que ses œuvres datées après les années 1960, car il détruit la quasi-intégralité de ses travaux dans la deuxième moitié des années 1950.

Un trésor se cache peut-être chez vous...