Henri CLAY

Henri CLAY

Henri Clay participe en 1925 à l’Exposition Internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de Paris au Pavillon de Tunisie, et y expose un panneau à reflets métalliques ainsi que des poteries. En 1929, il est présent au Salon Tunisien. Le catalogue fait état sous le numéro 415 de « poteries diverses flammées et à reflets métalliques ».

Le journal, « Les Annales coloniales », publié à Tunis, le cite dans un article du 7 décembre 1926 dédié à l’effort industriel en Tunisie en ces termes « A signaler, en outre, les premiers essais d’un de nos compatriotes installés à Hammam-Lif qui cherche à orienter la céramique tunisienne dans une voie nouvelle par l’obtention de tons à reflets métalliques ; ces essais ont donné déjà des résultats du plus grand intérêt et dénotent chez leur auteur une connaissance approfondie de l’art du feu et un sens artistique affiné ».