Gaston CHAISSAC

Gaston CHAISSAC

Né en 1910 à Avalon et mort en 1964 à La Roche-sur-Yon, Gaston Chaissac est un peintre et poète français, connu pour ses huiles sur toile marquées de couleurs vives et de formes simplistes entourées de contours noirs. Après une enfance et une scolarité tumultueuses, il s’installe à Paris pour y devenir cordonnier en 1934, qu’il quitte pour y revenir en 1937. Il vit alors dans le même immeuble que le peintre abstrait Otto Freundlich, qui l’encourage à dessiner et reconnaît du potentiel dans le travail de Chaissac. En 1938, il expose pour la première fois, alors qu’il se trouve à l’hôpital atteint de tuberculose. Ses œuvres sont associées à l’art brut, et sont dès 1948 intégrées à la collection de Dubuffet. Son art est expérimental et emploie des matériaux variés, et il peint avec des couleurs vives des personnages qui montrent des émotions très marquées. Malgré ses connections et quelques succès, Chaissac ne connaît pas une grande notoriété jusqu’à sa mort, et la véritable reconnaissance de son œuvre ne se fait que de manière posthume. Neuf ans après sa mort, une première rétrospective au Musée National d’Art Moderne lui est dédiée.