Etienne PARROCEL

Etienne PARROCEL

Étienne Parrocel (1696-1775) est un peintre français travaillant à Rome au XVIIIe siècle.

Il est le fils de Jacques-Ignace Parrocel et de Jeanne Marie Périer. Il appartient à une importante dynastie d'artistes qui a ainsi engendré quatorze peintres en six générations.

Il fut l'élève de son frère chartreux Gabriel Imbert (1666-1749) et de son oncle Pierre qui, après une période d'étude en France, en 1717, l'accompagna à Rome pour approfondir sa connaissance de la peinture avec ses cousins Pierre Ignace et Joseph François. Étienne séjourna en Italie à Rome et devint membre de l'Académie nationale de San Luca en 1734.

Son premier mécène est Pierre Guérin de Tencin, évêque d'Embrun, qui lui commande en 1724 un tableau représentant la cérémonie de son investiture, aujourd'hui perdu.

À partir de cette époque, Étienne commence à recevoir régulièrement de nombreuses commandes, car il maîtrise aussi bien la peinture à l'huile que la fresque et devient particulièrement connu pour ses œuvres à thème religieux, destinées aux églises de Rome et de ses environs et aux églises du sud de la France.

Outre les sujets religieux, il peint également des portraits, comme celui de Pierre Guérin de Tencin, gravé par Johann Georg Wille, et ceux des cardinaux Giovanni Battista Spinola, Melchior de Polignac, Pompeo Aldrovandi et Corsini.

En 1746, il peint une fresque allégorique ayant pour sujets la littérature et la philologie représentées par Apollon et Mercure pour la bibliothèque du Cardinal Neri Corsini au Palazzo Corsini à Rome.