Skip to main content

Un portrait de Giovanni Boldini bientôt chez MILLON

 

Vente Art Moderne (1860-1960)

 

SALLE VV - Mardi 25 juin à 14h30 : Le département Art Moderne est heureux de proposer à la vente des oeuvres du célèbre artiste moderne Giovanni Boldini

Dans l'article, nous vous proposons d'en apprendre davantage sur ce portrait. Les experts et spécialistes du département sont à votre écoute et répondent à toutes vos questions.

Recevez l'estimation gratuite de votre oeuvre de Giovanni Boldini en 24h seulement. 


 

Portrait de Marie-Laure-Elina de Muller

Le portrait est celui de Marie-Laure-Elina De Muller mariée à Jules Amigues (Perpignan 1828-Paris 1883) écrivain, juriste et homme politique bonapartiste. Le couple a eu deux fils, Georges (1856-1921) illustrateur et caricaturiste sous le pseudonyme de «Japhet» et Jacques, collaborateur du journal bonapartiste «Petit Caporal» et fondateur de la compagnie d’assurance «La Préservatrice». Ayant appartenu à Jacques puis à son fils Maurice Amigues, le tableau est parvenu par filiation aux propriétaires actuels. Sur la partie supérieure du cadre, une ancienne inscription au stylo indique : «Mme Jules Amigues/ par Giovanni Boldini/ Florence 1867». […] Giovanni Boldini, peintre italien, a baigné dès sa plus tendre enfance dans un milieu artistique. 

Après sa formation dans sa ville natale (formation nourrie par l’exemple d’importants maîtres anciens tels que Cosmé Tura et Dosso Dossi), il s’installe à Florence pour une dizaine d’années où, à partir de 1864, il participe à la grande saison poétique des Macchiaioli. En 1871, séduit par le style de vie parisien, il décide de s’installer dans la capitale française […] et devient l’un des artistes les plus recherchés de l’écurie Goupil. Il connaît alors le succès avec de petits tableaux d’une facture et d’une beauté extraordinaires, représentant tantôt des scènes galantes en costumes du XVIIIe siècle, tantôt d’élégantes tranches de vie où la vivacité du coup de pinceau rococo s’applique à la réalité de la métropole moderne. 

Dans les années 1880, Boldini revient au portrait, sa passion de jeunesse, et dépeint les personnages de son temps dans des tableaux de grand format qui l’ont rendu internationalement célèbre. Bien avant cette renommée impérissable de « portraitiste mondain » et de peintre emblématique de la Belle Époque, Boldini avait passé un peu moins d’une décennie à Florence au sein du mouvement des Macchiaioli, dont il subissait l’influence les rares fois où il s’essayait à la peinture de paysage. Mais à partir de 1864, Boldini se consacre surtout au renouvellement du genre du portrait, inventant une typologie destinée à se répandre parmi ses compagnons macchiaioli, qui le suivent dans le critère de capter les attitudes des portraiturés - le plus souvent de pied - et les milieux qu’ils habitent réellement. 

Ainsi, les intérieurs d’atelier, les salons et les chambres à coucher deviennent de petites boîtes optiques pleines de détails qui racontent et rendent visibles des aspects de la vie sociale et du caractère de ses personnages. C’est à ce moment créatif qu’appartient le présent tableau, qui représente l’épouse de Jules Amigues à l’époque où le célèbre homme politique faisait ses débuts de journaliste en Italie, en tant que correspondant du «Temps», se mêlant assidûment à la société cosmopolite qui se réunissait dans les collines florentines de Bellosguardo et en particulier dans la splendide Villa dell’Ombrellino - habitée à l’époque par l’artiste excentrique Marcellin Desboutin. C’est là que Boldini et Amigues firent connaissance, impliqués de diverses manières dans le projet de Desboutin et de l’éditeur Felice Solar de créer un journal en langue française en Toscane. 

En outre, en 1867, soit l’année de création de notre tableau, la famille Amigues et Boldini séjournent à Castiglioncello - sur la côte, au sud de Livomo - comme hôtes de Diego Martellì, le critique d’art ami des Macchiaioli et plus tard des Impressionnistes [voir Piero Dini - Francesca Dini, «Giovanni Boldini. Catalogo ragionato», Allemandi, Turin 2002, volume II (Epistolario), p. 26]. 

 

Estimation gratuite Giovanni Boldini

 

Portrait de l’épouse de Jules Amigues, 1867

Huile sur toile d’origine 

37 x 22,5 cm

Dans son cadre en bois et stuc doré, portant étiquette en façade BOLDINI 

Un certificat de Madame Francesca Dini sera remis à l’acquéreur

Estimation : 8 000 € / 10 000 €

 

Le présent tableau dépeint la silhouette élancée de Madame Amigues qui se détache sur un fond vert foncé, éclairé en bas par les tons rouges et orangés du tapis évoquant la chaleur d’un intérieur bourgeois. Madame Amigues porte une riche robe noire bordée de jais, dont la ligne rappelle celle d’une crinoline simplifiée à la mode à la fin des années 1860 ; une dentelle blanche raffinée couvre ses poignets et son cou, sous lequel un large nœud en voilage se déploie sur sa poitrine dans une teinte claire et lumineuse. 

Avec ses cheveux bruns, séparés sur le front et divisés en bandeaux, le visage du modèle se tourne vers notre droite, un mouvement retenu que Boldini s’empresse de capter : Madame Amigues apparaît ainsi posée, sans être immobile, tandis que le maître italien révèle son style caractéristique à travers une exécution élégantes et fascinante. De Madame Francesca Dini, expert de l’Œuvre de Giovanni Boldini. Revu et traduction par l’Etude Millon.

 

Obtenir une estimation gratuite dès maintenant

  • Réponse en 48h
  • Confidentielle
Votre estimation

Votre interlocuteur

  • Address  

    5, avenue d'Eylau
    PARIS 75116
    France

  • Téléphone   +33(0)1 47 27 56 52
  • Email   artmoderne@millon.com

Notre équipe

Alix Casciello

Alix CASCIELLO

Ségolène NOTARIANNI

Ségolène NOTARIANNI

Cécile RITZENTHALER

Cécile RITZENTHALER

Margaux BRUNETEAU

Margaux BRUNETEAU

Nos résultats de ventes “Boldini”

Adjugé à 110 €

Vendu le 2021/06/07

BIBLIOTHEQUE PACHIAUDI

Lot 542

Adjugé à 600 €

Vendu le 2019/05/29

Lot 378

Autres Adjudications dans la spécialités “ART MODERNE”

Adjugé à 860 000 €

Vendu le 2018/11/26

Claude MONET (Paris 1840 - Giverny 1926)

Coucher de soleil sur la mer
Lot 74

Adjugé à 760 000 €

Vendu le 2015/11/20

Gustave CAILLEBOTTE (Paris 1848 - Genevilliers 1894)

L'allée de la villa des Fleurs, Trouville
Lot 87

Adjugé à 630 000 €

Vendu le 2017/03/29

Ossip ZADKINE (Smolensk 1890 - Paris 1967)

Tête d'homme, Bouddha, 1919
Lot 126

Adjugé à 620 000 €

Vendu le 2019/03/08

Lot 94

Adjugé à 580 000 €

Vendu le 2014/11/21

Auguste RODIN (Paris 1840 - Meudon 1917)

Faunesse à genoux
Lot 43

Adjugé à 480 000 €

Vendu le 2022/06/13

Louis ANQUETIN (Etrépagny 1861 - Paris 1932)

Portrait de Lili Grenier, 1889
Lot 10

Adjugé à 460 000 €

Vendu le 2015/03/25

René MAGRITTE (Lessines 1898-Schaerbeek 1967)

Le modèle
Lot 72

Adjugé à 400 000 €

Vendu le 2020/07/08

Alexander CALDER (1898-1976)

Nu aux mains croisées (Nude with crosed hands), 1927
Lot 109

Adjugé à 390 000 €

Vendu le 2015/03/25

Henri FANTIN - LATOUR (Grenoble 1836 - Bure 1904)

Roses
Lot 38

Adjugé à 380 000 €

Vendu le 2022/03/10

Henri MATISSE (Cateau-Cambrésis 1869 - Nice 1954)

La villa bleue à Nice, 1918
Lot 1

Adjugé à 300 000 €

Vendu le 2019/06/26

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Nue de face
Lot 142

Adjugé à 260 000 €

Vendu le 2014/06/27

Auguste RODIN (Paris 1840 - Meudon 1917)

Eternel Printemps, second état, 2ème réduction
Lot 61

Adjugé à 242 000 €

Vendu le 2019/06/26

Francis PICABIA (Paris 1879 - 1953)

Les châtaigniers à Munot, effet de soleil, 1907
Lot 75

Adjugé à 235 000 €

Vendu le 2020/12/02

Diego GIACOMETTI (Borgonovo 1902 - Paris 1985)

Circa 1962.
Lot 8

Adjugé à 232 000 €

Vendu le 2016/11/23

Pierre BONNARD (Fontenay aux Roses 1867 - Le Cannet 1947)

Vernon, l'été - 1930
Lot 69

Adjugé à 225 000 €

Vendu le 2016/03/23

Henry MORET (Cherbourg 1856 - Paris 1913)

Bretonne à la haie, chemin creux à Riec, Finistère, 1899
Lot 57

Adjugé à 220 000 €

Vendu le 2021/03/31

Kees VAN DONGEN (Delfshaven 1877 - Monaco 1968)

Jeune femme debout, princesse russe, Venise, 1921
Lot 100

Adjugé à 220 000 €

Vendu le 2016/06/22

Henri LEBASQUE (Champigné 1865 - Le Cannet 1937)

La sieste à Saint Tropez, 1906
Lot 63

Adjugé à 220 000 €

Vendu le 2017/11/22

André LHOTE (Bordeaux 1885- Paris 1962)

Nu assis, 1918
Lot 111

Adjugé à 210 000 €

Vendu le 2021/05/18

Bernard BUFFET (Paris 1928 - Tourtour 1999)

Lot 87

Adjugé à 207 000 €

Vendu le 2024/03/26

Henri Charles MANGUIN (Paris 1874 - Saint-Tropez 1949)

Le Pas de la Colle, Cassis, 1912
Lot 21

Adjugé à 207 000 €

Vendu le 2024/03/26

Henri Charles MANGUIN (Paris 1874 - Saint-Tropez 1949)

Le Pas de la Colle, Cassis, 1912
Lot 21

Adjugé à 190 000 €

Vendu le 2016/11/23

Henry MORET (Cherbourg 1856 - Paris 1913)

Falaises à Clohars-Carnoet, Printemps, 1904
Lot 62

Adjugé à 182 000 €

Vendu le 2020/12/02

Jean SOUVERBIE (Boulogne -Billancourt 1891 - Paris 1981)

Le bonheur du marin, vers 1927
Lot 4

Adjugé à 180 000 €

Vendu le 2018/11/26

Leonard Tsuguharu FOUJITA (Edogama 1886 - Zürich 1968)

Petite fille aux marionnettes, 1951
Lot 147

Adjugé à 177 000 €

Vendu le 2013/03/27

Gustave MOREAU (Paris 1826-1898)

Pasiphae
Lot 41

Adjugé à 170 000 €

Vendu le 2012/11/21

Marc CHAGALL (Vitebsk 1887 - Saint Paul de Vence 1985)

La fenêtre ouverte
Lot 60

Adjugé à 170 000 €

Vendu le 2017/11/22

Charles LAPICQUE (Theizé 1898 - Orsay 1988)

Le canot-but
Lot 194

Adjugé à 155 000 €

Vendu le 2020/12/02

Alberto GIACOMETTI (1901-1966)

Lampadaire modèle dit "Tête de femme " ou "Figure" en bronze patiné.
Lot 9

Adjugé à 152 000 €

Vendu le 2023/03/29

Pablo PICASSO (Malaga 1881 - Mougins 1973)

Verre et cerises
Lot 57

Nos actualités

Les enchères font l'actu du sport

Une première mondiale pour le foot aux enchères ! Le calendrier des seules ventes aux enchères  100% Sport propose deux ventes hors du commun.

Nos actualités et événements vous intéressent,
inscrivez-vous !

Skip to top