MAURICE DRUON, Les vies d’un Immortel

Ancien ministre des Affaires culturelles (1973-1974), Maurice Druon est aussi connu pour avoir écrit, avec son oncle Joseph Kessel, les paroles du Chant des Partisans (1943), hymne de la Résistance française sous l’occupation. Il reçoit le prix Goncourt en 1948 pour son ouvrage Les Grandes Familles et lors de son élection en 1966 à l’Académie Française, il sera le benjamin de la prestigieuse institution avant d’en devenir le doyen, long parcours qui nous rappelle Jean d’Ormesson, qui lui succédera dans le rôle du plus médiatique des immortels. De nombreux souvenirs dispersés sous le marteau en mémoire du dandy Immortel, « fougueux, ardent, glouton de la vie » comme il se décrit dans ses Mémoires publiées en 2006 (Editions de Fallois Paris en coédition avec Plon).

 

 
« Quoi de plus dérisoire que d’aspirer à une immortalité de papier, afin de se maintenir, un peu plus, un peu moins, dans le souvenir d’une espèce qui, tôt ou tard, disparaitra d’une planète destinée, de toute manière, à refroidir ? … »
Maurice Druon, Mémoires, L’Aurore vient du fond du ciel, 2006.

 
Maurice Druon et Bernard Buffet.
Trois œuvres du célèbre peintre français de la seconde moitié du XXe siècle, font partie des lots exceptionnels proposés aux enchères par Millon.

De 1955 à 1977, Maurice Druon se lance dans l’écriture de son best-seller «Les Rois Maudits» dont le succès retenti encore aujourd’hui alors que nous fêtons le 10e anniversaire de la série Games of Thrones. La série TV en est largement inspirée, l’auteur George R. R. Martin déclare ainsi : « Maurice Druon est mon héros et Les rois maudits sont à l’origine de Game of Thrones », lorsqu’il évoque les « splendides romans» de l’écrivain et académicien qui ont alimenté sa saga fantastique.
A la trame historique se mêlent intrigues politiques et rivalités amoureuses. La description de la psychologie des princes et grands seigneurs d’une époque médiévale ont été une véritable aventure pour Maurice Druon et son équipe.
Bernard Buffet, l’amoureux des châteaux austères, des objets haute époque, de la savante alchimie, d’un certain luxe tout à la fois modeste et ostentatoire, ne pouvait qu’admirer Maurice Druon et ses récits épiques. Une amitié indéfectible lie ces deux créateurs ; Bernard Buffet recevra d’ailleurs des mains de Maurice Druon la Légion d’Honneur en 1971.
Aussi lui rend-il hommage avec deux œuvres exceptionnelles qu’il lui dédicacera avec beaucoup de tendresse.

Cette « Femme à la collerette » couronne une amitié jamais démentie entre les couples inséparables, au-delà de toutes convenances, que formaient Annabelle et Bernard Buffet et Madeleine et Maurice Druon.
L’huile sur toile placée dans un cadre en bois noir et or, est dédicacée au dos Pour Maurice et Madeleine et signée Bernard dans un cœur (Estimation : 60 000€ / 80 000€)

BERNARD BUFFET
Femme à la collerette, Huile sur toile d’origine, 101 x 65 cm Signée au milieu en bas Bernard Buffet Dédicacée au dos « pour Maurice et Madeleine » signée Bernard dans un coeur Dans un cadre en bois noir et or. (Estimation : 60 000€ / 80 000€)
 
Le « Paysage aux meules et aux corbeaux » (huile sur toile signée en bas à droite et datée 1978), dédicacé au dos Pour Madeleine et Maurice - Noël 1978 Bernard avec un cœur (Estimation : 60 000€ / 80 000€) est un hommage direct à Maurice Druon et son célèbre « Chant des Partisans » rédigé en 1943.

Cette envolée de corbeaux noirs qui découpe le ciel du tableau fait écho aux premières lignes de la chanson : « Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines » … ce qui fait de l’œuvre de Bernard Buffet, une version peinte de l’hymne de la Résistance.
Une troisième œuvre sera également vendue chez MILLON, une technique mixte sur papier de 1967 « Trois bateaux de pêche à marée basse » (Estimation: 8 000€ / 12 000€).

BERNARD BUFFET,
Paysage aux meules et aux corbeaux, Huile sur toile, 89,5 x 130 cm Signée en bas à droite et datée Bernard Buffet Dédicacé au dos Pour Madeleine et Maurice Noel 1978 Bernard avec un coeur transpercé. Daté 1-I-1977


BERNARD BUFFET,
Trois bateaux de pêche à marée basse Technique mixte sur papier, 51 x 66 cm Signée et datée en haut à droite Bernard Buffet 1967 Le 7 décembre

Citons également quelques œuvres et dessins notables datant du XVIe au XIXe siècles, une très belle huile représentant « Eve » par l’artiste italien Giovani Paolo Lolmo (1550- 1595), un grand portrait du Roi de Sardaigne, Charles-Emmanuel III, par Maria Giovanni Battista Clementi (Turin 1692-1761) ou encore la parade de Napoléon III et de souverains étrangers invités à l’Exposition universelle de 1867 devant les Tuileries par Charles Porion (Amiens 1814 1905).

Plus contemporain, une peinture de l’artiste marocain Hassan El Glaoui (né en 1924) représentant des « Cavaliers Verts ». Les liens entre Maurice Druon et le roi Hassan II, ne se sont jamais résumés à de seules relations diplomatiques ou d’échanges culturels, les deux se passionnant pour le monde du cheval. La présence dans la collection de Madeleine et Maurice Druon de tableaux de Hassan El Glaoui, l’un des peintres préférés de Winston Churchill – ce qui n’avait pas dû laisser Maurice Druon indifférent, confirme son fort lien d’amitié avec Marrakech, les fantasias colorées et les Arts.

Egalement sous le marteau, «Vue de l’Assemblée Nationale» offerte par les amis de Maurice Druon à l’occasion de son 60e anniversaire (aquarelle signée Jean-Pierre Remon), signée au dos par de nombreuses personnalités politiques et amis parmi lesquels Bernadette Chirac, Yves Brayer…

Parmi les objets personnels qui incarnent la personnalité de l’homme de Lettres : son monocle, sa bague chevalière, ses nombreux chapeaux, qui jouaient beaucoup pour son image de Dandy.

Objets personnels
Malle de voyage en cuir et armatures de laiton Louis Vuitton portant le chiffre M.D (estimation: 400€/600€),
Lot de plusieurs chapeaux (estimation: 30€/50€),
Stylo plume imitant un cigare (estimation: 200€/300€)

 
Notons également son stylo plume imitant un cigare et une malle de voyage L.Vuitton tous deux marqués « MD » ou encore un lot de médailles honorifiques et représentatives de ses différentes fonctions, voyages...
Les plus nostalgiques pourront aussi acquérir un plat en cuivre qui trônait sur la cheminée de sa maison de campagne.

S’y ajoute une partie de sa bibliothèque personnelle dont des éditions originales des Rois Maudits et de nombreux livres de Jean d’Ormesson, Romain Gary, Léopold Sendar Senghor, Julien Green, André Malraux, tous avec envoi manuscrit à Maurice Druon.

Avec cette vente, la maison MILLON poursuit sa voie dans les ventes de succession d’exception et confirme son positionnement de spécialiste des ventes de collection de personnalités


INFORMATIONS PRATIQUES
Journées d’expositions publiques :
Samedi 15 mai, de 14h à 18h,
Lundi 17 mai, de 10h à 18h

VENTE :
Mardi 18 mai 2021, à 14h00

Salle V.V.
3, rue Rossini 75009 Paris

CONTACTS POUR LA VENTE
Mayeul de La Hamayde
Commissaire Priseur, responsable de la vente
mdlh@millon.com | T.: +33 (0)6 63 92 04 19

Marc Chochon | T.: +33 (0)6 33 72 03 14

MILLON DROUOT
10, rue de la Grange Batelière 75009 PARIS
T +33 (0)1 47 27 95 34

www.millon.com

CONTACTS PRESSE
Béatrice Martini
beatrice@beatricemartini.com
Anna Pantellini
anna@beatricemartini.com