APPUI-TÊTE YAKA YAKA HEADREST RÉPUBLIQUE…

Lot 39
40 000 - 60 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 123 500 €

APPUI-TÊTE YAKA YAKA HEADREST RÉPUBLIQUE…

APPUI-TÊTE YAKA
YAKA HEADREST
RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
Bois, métal
Dimensions: 17 x 19 cm.

$ 46,000-68,000

PROVENANCE
Marcel Coard, Paris, France, 17 juillet 1934
Charles Ratton, Paris, France
Collection Madeleine Meunier, Paris, France, avant 1964

EXPOSITION
Paris, La Sculpture des Noirs de l'Afrique, Théâtre Edouard VII, 15 décembre 1936 - 17 janvier 1937.

PUBLICATION
de Grunne B., Tribal Fine Arts, New York, 2008, p.30, # 10

A la fin de l'année 1936, Charles Ratton fut sollicité par le cinéma parisien Edouard VII pour organiser une exposition d'arts d'Afrique à l'occasion de la projection d'un film américain intitulé «The Green Pastures». Le fait que le personnage de Dieu soit interprété par un acteur noir choqua et le film fut considéré comme subversif et censuré dans certains pays d'Europe. En France, l'écho fut plutôt favorable. Pour l'occasion, Ratton regroupa une centaine d'oeuvres d'Afrique provenant des collections parisiennes les plus réputées: celles d'Helena Rubinstein, Geneviève Pichard, Ernest Ascher, Paul Colin, André Delcourt, Félix Fénéon, Bela Hein, Le Véel, Jacques Lipchitz, Pierre Loeb, Louis Marcoussis, Anthony Moris, Robert Ochsé, Galerie Percier, Tristan Tzara, André Level.
Ratton lui-même était le prêteur principal.
La rapidité avec laquelle l'exposition fut montée (en moins d'une semaine) empêcha malheureusement la publication d'un catalogue, mais grâce à l'existence du document de réception de l'exposition nous savons que cet appui-tête Yaka en faisait partie (communication personnelle, Jean-Louis Paudrat, 30/08/2016).
Cet appui-tête fut vraisemblablement sculpté par le même artiste qui réalisa également celui de l'ancienne collection Bela Hein (1883-1931) vendu à Paris en 2004 (Fraysse et Associés, 8 décembre 2004, lot 47) et en 2013 (Sotheby's, 18 juin 2013, lot 4).
Avec un talent remarquable, le sculpteur de ces deux appuis-tête a traduit, dans l'équilibre de la composition et la tension des lignes, l'élégance du félin et la tension de la pose. Dans l'exemplaire de Ratton, cette dynamique est encore renforcée par l'encoche réalisée au milieu de la base; un élément unique. Autre différence avec celui de Bela
Hein: la direction de la queue; elle n'est pas dirigée vers le bas mais reliée au support.
Enfin, la puissance féline est accentuée par la présence d'un grand sexe masculin. Les nuances de la patine brune miel témoignent de son usage prolongé.
Ces appuis-tête étaient à la fois des objets fonctionnels et spirituels, avant-tout utilisés par un chef pour préserver sa coiffure élaborée pendant le sommeil. L'iconographie des appuis-tête musawu - dont la très grande variété des sujets puise dans la figuration humaine, animale ou domestique - est associée aux éléments de la pensée Yaka et à l'identité de leurs propriétaires (Bourgeois A., Sleeping Beauties, Los Angeles, 1993, p.55).
La figure de caryatide de cet appui-tête combine la représentation du léopard Ngo à un visage aux traits humains.
Selon Bourgeois (in Falgayrettes-Leveau C., Animal, Paris, 2007, p. 299 et 312), au sein du riche bestiaire utilisé dans l'art Yaka - soulignant la relation métaphorique entre l'imagerie animale et l'identité masculine - «la représentation du léopard Ngo [...] est rarement sculptée en bois, à l'exception, notable, des appuis-tête»
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
MILLON DROUOT
19 rue Grange-Batelière
75009 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com


MILLON TROCADÉRO
5 avenue d'Eylau
75116 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com