COUPLE BAOULÉ BAULE COUPLE RÉGION DE TOUMODI,…

Lot 23
12 000 - 18 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 84 500 €

COUPLE BAOULÉ BAULE COUPLE RÉGION DE TOUMODI,…

COUPLE BAOULÉ
BAULE COUPLE
RÉGION DE TOUMODI, CÔTE D'IVOIRE
Bois, perles, bronze
Hauteurs: 48 et 49 cm.

$ 14,000-20,000

PROVENANCE
Charles Ratton, Paris, France (# 4768 et 4769)
Collection Madeleine Meunier, Paris, France, avant 1964

Sculptés dans un style expressif que Charles Ratton appelait: «gros yeux», l'homme et la femme se tiennent chacun sur une base carrée décorée de motifs géométriques, leurs bras plaqués à l'abdomen expriment la satisfaction. La représentation de ces deux notables, ce qu'indiquent les visages imposants, les coiffures sophistiquées et la riche décoration de scarifications, est rare dans la statuaire Baoulé. L'originalité du travail du sculpteur permet de penser que ces statues sont des portraits et non des objets banals commandés à un sculpteur travaillant en série.
Une figure masculine du même sculpteur a été acquise par Gustave et Franyo Schindler auprès d'Hélène et Henri Kamer, ca. 1960 (cf.
Masks and Sculptures from the Collection of Gustave and Franyo Schindler, New York, Museum of Primitive Art, 1966, #49; & de Grunne B., Baule. From the Ivory Coast, Bruxelles, 2016, pp. 24-25, #04). La tête de cette figure assise, aussi disproportionnée, est presque identique. On y trouve en effet toutes les caractéristiques typiques de ce maître: sourcils prononcés et élevés, grands yeux ouverts ovales avec de grandes paupières supérieures, un pont nasal étroit avec un grand nez rond et narines percées, une bouche charnue aux lèvres en forme de 8, motifs de scarification rectangulaire en diagonale sur les joues et une barbe complexe avec trois tresses (également cassées sur la statue Schindler). Le corps présente un même niveau de naturalisme dans son exécution. Les mains sur le ventre du torse étiré et les jambes légèrement fléchies, avec des mollets aux muscles saillants, reposant sur des pieds plats.
Le Musée d'Abidjan conserve une maternité collectée par Holas dans les années 1950 qui présente une coiffure assez proche de celle de la femme (cf. Holas B., Arts de la Côte d'Ivoire. Les trésors du Musée d'Abidjan, Vevey, 1969, couverture)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
MILLON DROUOT
19 rue Grange-Batelière
75009 Paris
T. +33 (0)1 48 00 99 44
contact@millon.com


MILLON TROCADÉRO
5 avenue d'Eylau
75116 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com