APPUIE-NUQUE SEPIK SEPIK NECKREST PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE…

Lot 8
30 000 - 50 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 154 799 €

APPUIE-NUQUE SEPIK SEPIK NECKREST PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE…

APPUIE-NUQUE SEPIK
SEPIK NECKREST
PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE
Bois à pigments ocre et bleu (Rickett blue), attache en fibres
Hauteur: 13,5 cm.

$ 34,000-57,000

PROVENANCE
Charles Ratton, Paris, France
Collection Madeleine Meunier, Paris, France, avant 1964

L'appuie-nuque Sepik de Madeleine Meunier
Par Laurent Granier, septembre 2016

Si les appuie-nuques à plateforme oblongue supportés par des pieds en rotin sont assez communs dans la région du moyen et du bas Sepik, ainsi que dans la partie inférieure du fleuve Ramu, les appuie-nuques monoxyles de forme ronde ou ovale à représentation de personnages «en ronde» sont en revanche beaucoup plus rares.
Nous situons l'origine des appuie-nuques de ce corpus, y compris celui de la collection Madeleine Meunier, dans le bas-Sepik. Si l'on se fie aux données de collecte de l'explorateur prussien Otto Finsch sur des petites statuettes à l'iconographie très similaire1, ce type d'appuie-nuque proviendrait plus précisément de la région de Wewak ou d'une des îles voisines: Guap, Walis ou Kairiru.
Il est très difficile avec les objets du Sepik de pouvoir identifier de façon certaine des oeuvres attribuées à une même main, tant la circulation de biens, de coutumes et surtout les échanges de styles artistiques, sont légion entre villages et groupes linguistiques (Mead2, Lipset et Barlow3). De plus, tout en s'inscrivant dans un style local dont ils étaient les gardiens de certains canons, l'habileté des sculpteurs était jugée sur leur capacité à effectuer des variations stylistiques (Lipset4, Craig5)
Cependant, suffisamment de points de concordance (forme et décorations distinctives des têtes, forme des bras, des mains se rejoignant, insertion des pieds dans le socle, décorations des frises de plateformes, placement des trous pour cordelette de portage) autorisent à attribuer avec assez de certitude l'appuie-nuque de la collection Madeleine Meunier au même sculpteur que l'appui-nuque du Brooklyn Museum (CUR.87.218.10, Donation Marcia et John Friede). Il est possible que cet artiste ait également produit, mais dans un style un peu différent, l'appuie-nuque du Musée de Tervuren (EO.1979.1.1314). Dans la même lignée, l'appui-nuque du British
Museum (BM AN01301327_001_l), celui du Tropenmuseum (RV- 1863-169) et celui alors dans la collection de John Friede (publié dans New Guinea art masterpieces of the Jolika collection puis vendu par le marchand Bruce Frank) complètent la liste des appuie-nuques publiés et immédiatement comparables dans ce corpus si rare et si particulier6.
L'ensemble de ces appuie-nuques a pour point commun de figurer quatre représentations d'esprits (parfois une combinaison de figurines d'esprits et de masques, ou bien quatre masques7) qui supportaient et accompagnaient leur propriétaire dans une ronde onirique: mains jointes et jambes fléchies, les figurines d'esprit forment un «cordon» spirituel autour de cette partie si sensible du corps en Papouasie-
Nouvelle-Guinée qu'est le crâne de l'utilisateur. Les personnages surveillent les alentours, prêts à bondir aux quatre points cardinaux.
Du point de vue de la qualité, l'appuie-nuque de la collection Madeleine Meunier est remarquable par l'équilibre et la finesse de sa sculpture, mais surtout par la diversité des figurines d'esprits qui témoignent de l'ancienneté et de la grande efficacité qui devait être prêtée à cet objet.

Notes
1 Statuettes ST/985, ST/986, ST/900 et ST/910, objets collectés en 1885 et conservés à l'American Museum of Natural History, New York.
2 Mead M., The Mountain Arapesh. An importing culture, Anthropological Papers American Museum of Natural History. [Vol. XXXVI, PART III].
3 Barlow K., Dialogics of material culture: male and female in Murik outrigger canoes, University of Minnesota, David Lipset - University of Minnesota, American Ethnologist 24 (11:4-36)
4 Lipset D., Dead Canoes, The Fate of Agency in Twentieth-Century Murik Art, Social Analysis, Volume 49, Issue 1, Spring 2005, pp. 109-140.
5 Craig B., Living Spirits with fixed abodes, University of Hawaii press,
6 Une gravure issue de «Een stilleven met voorwerpen uit het Sepik gebied door Max Fleischer 1861-1930» (Tropenmuseum, inv 822-8) met également en scène un appui nuque tout à fait similaire. Une photographie datant des années 1900 (également conservée au Tropenmuseum, inv: A285-19) présente également deux appuie-nuques de ce style.
7 Voir notamment deux exemplaires dans «Oceanic Headrests», Galerie Anthony Meyer, pp. 26 et 27.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
MILLON DROUOT
19 rue Grange-Batelière
75009 Paris
T. +33 (0)1 48 00 99 44
contact@millon.com


MILLON TROCADÉRO
5 avenue d'Eylau
75116 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com