Le 21 mars dernier, MILLON  rassemblait à Drouot les icônes de l’Art Moderne à l’occasion de sa vacation de prestige. Une vente qui enregistre un produit total de 1 137 734 euros, avec 117 lots vendus.
Parmi les pièces qui ont suscité l’intérêt des collectionneurs, on remarque une huile sur toile de Francis GRUBER (1912-1948). Issue de la collection Claude et Lydie BAZAINE, fondateurs de la galerie Friedland, cette œuvre réalisée en 1943,  intitulée L’Atelier, thème de prédilection de l’artiste durant les années de guerre est remportée à 78 000 euros (lot 91). Le peintre Maurice de VLAMINCK (1876-1958) réalise lui aussi la belle enchère de 78 000 euros, avec Rue de Village, neige (lot 92). Bernard BUFFET (1928-1999) a également suscité l’intérêt avec deux huiles sur toiles représentant tout à tour une Plage de Bretagne ou Deux Merles Noirs, qui atteignent respectivement les adjudications de 78 000 et 50 700 euros.
Figure de proue de l’Ecole de Paris, Maurice UTRILLO (1883-1955) était présent au catalogue avec Constantine, La Medersa (lot 93), adjugée 52 000 euros.
35 750 euros étaient nécessaires pour remporter le lot 161, un exemplaire d’auteur numéroté 1/2 d’un plat en argent à décor de visages stylisés signé Pablo PICASSO (1881-1973) et marqué Vallauris. Dans les années 1950, l’artiste espagnol joue un rôle fondamental dans le renouveau de la céramique et dans la renommée du village provençal. Il chargera l’un des orfèvres les plus éminents de Paris de traduire ses créations originales en métaux précieux. A partir d’une épreuve originale en terre blanche, François HUGO réalise ce plat en argent.